Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

6000 $ amassés pour le cancer à La Vieille Gare de Richmond

Cent-seize clients et donateurs ont afflué au restaurant La Vieille Gare de Richmond pour participer à la seconde édition du Déjeuner du directeur de la MRC du Val-Saint-François. Organisé par la Fondation québécoise du cancer, l’événement a permis de récolter 6000 $.

Au lieu du personnel habituel du restaurant, les clients ont pu se faire servir par des agents de la Sûreté du Québec, qui se sont impliqués pour la cause. « On a toujours eu un bon partenariat avec la Sûreté du Québec », se réjouit Marie-Claude Borja, coordonnatrice au développement et aux événements spéciaux à la Fondation québécoise du cancer.

« Eux, ils sortent un peu de leur zone de confort, mais en même temps, ça leur permet d’avoir une belle connexion avec les gens de la communauté », poursuit-elle.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Outre la SQ, les propriétaires du restaurant La Vielle Gare n’ont pas hésité à s’impliquer eux non plus. Avec des statistiques estimant qu’un Québécois sur deux fera face au cancer, « tout le monde est touché par la cause. C’est ce qui fait que les gens répondent présents », estime Mme Borja.

Objectif dépassé à 200 %

En échange d’un don de 20 $, les gens avaient droit à un déjeuner complet. De ce montant, le quart allait au commerce, alors que le reste était destiné à la Fondation et à son centre régional et d’hôtellerie.

La première édition de l’an dernier avait permis d’amasser 2000 $, avec un objectif initial de 1000 $. Cette année, l’objectif avait été haussé à 3000 $ et été doublement dépassé. « Les gens ont été très généreux. En sortant, ils nous donnent des dons, en plus d’avoir payé pour le déjeuner », explique la coordonnatrice de la Fondation. C’est ce qui explique l’atteinte de l’impressionnante somme de 6000 $ pour cette seconde édition.

Autant du côté de la Fondation québécoise du cancer que du restaurant La Vielle Gare a-t-on indiqué vouloir répéter l’expérience une troisième fois. « Le monde, en partant, ils disent : ‘On se revoit l’an prochain!’ On est content de savoir que les gens l’apprécient », confie Marie-Claude Borja.

Sur la photo d’en-tête, on aperçoit, tenant le chèque, Marie-Andrée Gagnon et Marie-Claude Borja, de la Fondation québécoise du cancer, ainsi que Patrick Simard et Claude Corbeil, du restaurant La Vieille Gare. Le quatuor est entouré de membres de la Sûreté du Québec.

Depuis plus de 40 ans, la Fondation québécoise du cancer consacre les fonds recueillis à soutenir les milliers de Québécois atteints d’un cancer et leurs proches. Elle offre des programmes de bien-être physique et du soutien psychologique partout au Québec, dont à Sherbrooke.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...