Le Val-Ouest

Alexo et Bisha dérident le Château du Bel Âge à Windsor

Le duo clownesque de Maricourt, Alexo et Bisha, offrait un spectacle intergénérationnel au Château du bel âge à Windsor, ce mercredi. Aux résidents vivant sur place s’est greffé un groupe d’élèves de troisième année de l’école Saint-Philippe.

Cela fait maintenant six ans que la RPA collabore avec le duo circassien. La Ville de Windsor s’implique financièrement dans l’aventure. « Ça nous fait plaisir parce que, quand je viens ici, je le vois ce que ça donne. C’est un gros plus », s’est exclamée la mairesse Sylvie Bureau.

La mairesse de Windsor, Sylvie Bureau
« Il faut que les jeunes puissent connaitre les personnes plus âgées. Ils gagnent à les connaitre. »
– Sylvie Bureau, mairesse de Windsor

La moitié du duo Alexo et Bisha, Sarah Touchette, est reconnaissante de l’ouverture que témoignent la municipalité ainsi que la résidence face à son projet. « On a tellement un beau partenariat avec la Ville. C’est sûr que c’est une des plus grandes municipalités du Val-Saint-François. Mais c’est exemplaire. »

L'Info-Val

Une fois par semaine, nous vous offrons les liens vers nos articles les plus populaires.

Un retour entre quatre murs

Par le biais de ce spectacle intergénérationnel, Mme Touchette souhaitait « offrir un moment de reconstruction sociale heureux ». D’un côté, on retrouvait les résidents du Château du Bel Âge, de l’autre, les élèves de l’école Saint-Philippe.

Le clown Alexo exécute un saut devant l'assistance
Alexo est croqué au milieu d’un saut, alors qu’il fait face à l’assistance composée de jeunes et moins jeunes.

« Les aînés regardent le spectacle à travers les yeux des enfants », explique Sarah « Bisha » Touchette. En effet, la majorité d’entre eux alternaient entre l’action qui se déroulait sur scène face à eux et les réactions sonores des jeunes à leur côté.

« Ç’a été vraiment une belle réponse. C’était incroyable. Pour nous autres, on a fait : ‘Wow! Il s’est passé quelque chose!’ », poursuit Bisha. Il faut dire que cette représentation avait une saveur toute spéciale, puisqu’il s’agissait d’un retour à l’intérieur des murs d’une résidence pour Alexo et Bisha.

« C’était une première postpandémique. […] Ça a été un grand pas de faire entrer une classe d’école dans la résidence. C’était une grande affaire. J’étais bien, bien fière! », s’enthousiasme Mme Touchette.

« J’avais quand même une petite anxiété. Est-ce que les personnes âgées auront peur? Est-ce qu’elles seront présentes? Je me disais : ‘J’espère qu’il y en aura au moins dix.’ Finalement, la salle s’est remplie! »

Un beau temps des fêtes en vue

La classe de troisième année de l’école Saint-Philippe de Windsor fera un suivi de sa visite au Château du Bel Âge. D’ici Noël, les élèves confectionneront tous une carte de souhaits qui sera livré à leurs nouveaux amis de la résidence.

« Ça a l’air de rien, une carte. Mais quand tu es tout seul et que tu n’en reçois pas, en avoir une, c’est précieux », précise celle qui est derrière l’organisme Le Vent dans les arts.

Lors de leur représentation de cette semaine, Alexo et Bisha était accompagné du contrebassiste de Racine, Benoît Converset. Celui-ci improvisait des mélodies en fonction des acrobaties pratiquées par notre duo local.

Le duo Alexo et Bisha accompagné de leur contrebassite
De gauche à droite : Benoît Converset, Alexandre « Alexo » Tessier et Sarah « Bisha » Touchette.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...