Le Val-Ouest

Publications de Michel Carbonneau / Chroniqueur

Du labyrinthe stellaire au labyrinthe des égarés

L’éclipse solaire est déjà loin derrière, mais le phénomène m’habite encore. J’y aurai consacré plusieurs heures. D’abord en préparatifs. Chercher l’information sur les précautions à prendre, trouver les bonnes lunettes de protection1, transformer une boîte de carton en écran de visionnement, choisir le meilleur endroit pour observer le phénomène, y installer des chaises inclinables pour

Voir la chronique »

Sursaut printanier

    Je ne sais pas quelle mouche m’a piqué. Le besoin de me changer les idées ? De passer à autre chose ? De sortir ? Une publicité parue dans le Val-Ouest a attiré mon attention. Deux minutes plus tard, ma douce était convaincue et nous réservions deux billets pour le concert du pianiste

Voir la chronique »

Hymne à l’espoir

Hymne à l’espoir 1 Pendant que les stratèges Bien à l’abri et de loin Raffinent attaques et pièges Pendant que les soldats Sursautent au moindre bruit Rêvant d’une accalmie Moi, moi, je rage Moi, moi, je rage Pendant qu’des chefs d’état Peaufinent leurs manèges Pour broyer l’ennemi Pendant qu’les armuriers Courtisent les captifs De combats

Voir la chronique »

Faits d’hiver

Hilo J’en suis à ma troisième année « Hilo ». Ce plan d’économie a été conçu par Hydro-Québec pour freiner la demande les jours de grands froids aux heures de pointe, soit de 6h à 9h et de 16h00 à 20h00. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas ce programme, il s’agit de réduire sa consommation

Voir la chronique »

Me ressaisir

  Je cherche encore. Me cherche encore. Je me suis pourtant bien préparé comme tous les automnes. Fermé l’eau, sortir les pelles, dépoussiéré manteau d’hiver, bottes, tuque et mitaines, installé les pneus à neige. Les décorations n’attendent plus que la neige et le père Noël. Mais le cœur n’y est pas. Je n’ai pas vu

Voir la chronique »

Le système de santé du Québec le plus privé du Canada ?

Ma Douce et moi avons été invités à participer à un atelier de réflexion avec une trentaine de personnes sur la place du privé dans l’offre de soins de santé. Sujet sensible et d’actualité, du moins au Québec, voire au Canada tout entier ! La convocation nous est venue de l’AMC, pour Association Médicale Canadienne. Je

Voir la chronique »

Sacré climat

J’ai décidé d’y voir clair une bonne fois, enfin plus clair, et n’ai ménagé aucun effort pour démêler le vrai du faux. Encore que… Pour être bien compris, je vais d’abord préciser ce qu’il faut entendre par gaz à effet de serre et quels sont ces principaux états aériens, pour ne pas dire fumeux, qui

Voir la chronique »

Dans l’espoir d’un temps nouveau

Je sens bien que quelque chose m’échappe. Ce n’est pas que l’été ait été trop court, c’est qu’on ne l’ait pas aperçu, ni de proche ni de loin. Mises à part les quelques bouffées de chaleur, rien qui ne rappelle l’été. Il était aux abonnés absents. Pas possible de faire sécher le foin. « L’Estrie

Voir la chronique »

J’ai perdu mon médecin de famille

Après dix-huit années de bons et loyaux services, voilà que ce premier juillet, mon bon docteur m’a abandonné pour cause de retraite bien méritée. Il a cherché sans succès un collègue qui m’aurait intégré dans sa liste de patients. Je l’aimais bien. Nous n’étions pas devenus amis, mais une fois passés en revue les résultats

Voir la chronique »

J’ai vidé une de mes caves

Quelle aventure! Je me suis récemment trouvé dans l’obligation de vider une cave qui, depuis près de cinquante ans, gardait pour moi des objets d’un intérêt inégal. Je ne recommande à personne d’attendre si longtemps. À ma défense, je n’emmagasinais que des objets utiles. Enfin, le croyais-je. Toutes ces années plus tard, je constate à

Voir la chronique »

Le variant XBB.1.5 et moi

Me voilà membre de la confrérie des contaminés de la COVID 19. L’envahisseur est vraisemblablement le variant XBB.1.5 de la famille Omicron. Mis à part son nom et le fait qu’il se propage rapidement, j’en sais très peu sur cet envahisseur éventuellement mortel. Si je suis là pour en parler c’est que je m’en serai

Voir la chronique »

Le grand cycle de mes saisons

À la fenêtre, les flocons un peu lourdauds d’une neige printanière virevoltent paresseusement, poussés par un vent qui ne semble pas trop savoir quelle direction emprunter. Bordée typique de mars. Sur la vitre, la douceur du temps a vite raison des cristaux de neige. Ce sont plutôt des gouttelettes d’eau qui s’accumulent formant ici et

Voir la chronique »
Picture of Michel Carbonneau / Chroniqueur

Michel Carbonneau / Chroniqueur