Le Val-Ouest

Publications de Michel Carbonneau

Chronique Michel Carbonneau – RAPsodie

RAPSODIE Guide de lecture : Prendre un grand respir et lire au son, rapidement sans réfléchir, de préférence à haute voix et d’un ton affirmatif tant que le souffle tiendra. Répéter la manoeuvre autant de fois que requis pour se rendre à la fin du texte. Il est recommandé de refaire l’exercice plus d’une fois pour

Voir la chronique »

Racisme ordinaire ou bêtise humaine ?

J’ai été interpelé par un courriel de mon ami Jules. Tout en se scandalisant des propos1 tenus par deux soignantes de l’hôpital de Joliette à l’endroit d’une patiente autochtone de la réserve Manawan, il s’interrogeait sur ce qui a amené à conclure que ces propos étaient racistes. Bonne question puisqu’à aucun moment elles n’ont fait

Voir la chronique »

Chronique de Michel Carbonneau – Octobre 2020

Au fil de mes automnes Enfant Enfant, je préférais l’été. Parce que c’était les vacances. Parce que nous quittions la ville sitôt la Saint-Jean Baptiste passée et que j’allais retrouver mes cousins cousines à la campagne, au bord du lac. Je voyais à peine passer l’été tellement j’étais occupé à jouer, explorer, découvrir, entrainé par

Voir la chronique »

Chronique de Michel Carbonneau – Septembre 2020

Prendre position  Garder mes distances ou fraterniser dans la proximité ? Porter le masque ou refuser en prétextant le respect de mes droits et liberté ? Croire Arruda ou Crèvecoeur [1] ? Le libre arbitre  Entre science et croyances, l’histoire nous montre que le choix n’a pas toujours été facile. Durant la pandémie de la

Voir la chronique »

Chronique de Michel Carbonneau- Juillet 2020

Bouffée de conscience Je piétine, je tourne en rond. Ce n’est pas seulement en raison de la pandémie. C’est plutôt que je me déconfine l’esprit. Et il y a toujours un risque au déconfinement. En fait, je tourne en rond chaque fois que sonne l’heure d’écrire ma chronique. Je réalise de plus en plus à

Voir la chronique »

Chronique de juin 2020 de Michel Carbonneau

Ça va… Ça va, ça va. Si je me regarde ça va. Ma compagne et moi aurons survécu à 3 mois de confinement.  Nous n’en pouvons plus des réunions en vidéo-conférence. Il y a quelque chose de magique à voir à distance les personnes avec qui nous parlons mais à la longue, ça devient un

Voir la chronique »
Michel Carbonneau

Michel Carbonneau