Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

BRP accueille 50 travailleurs mexicains pour la saison de la motoneige

Depuis deux semaines, l’usine BRP de Valcourt compte une vingtaine de nouveaux employés au sein de son équipe. Ceux-ci proviennent des installations mexicaines de Juarez et de Querétaro et seront au Québec pour la période de livraison des Ski-Doo.

« D’ici la fin janvier, on espère se rendre à 40-50 travailleurs mexicains », mentionne Carl Beauparlant, directeur des ressources humaines chez BRP. Il s’agit d’un projet pilote pour l’entreprise. « On a des travailleurs mexicains dans des compétences spécifiques dans nos bureaux, mais, dans l’usine, c’est la première fois qu’on le fait de cette façon-là.

« C’est une situation de dernier recours dans un contexte où recruter en ce moment au Québec 50-60 personnes pour trois semaines, un mois, c’est pas réaliste », poursuit M. Beauparlant. « C’est des employés de BRP qui connaissent nos véhicules. Ça fait au moins un an qu’ils travaillent chez nous. »

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

En plus du contexte de pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement dans la province, s’ajoute la difficulté de s’approvisionner en pièces pour BRP. « On fait venir [les travailleurs mexicains]  essentiellement pour faire de la réparation de véhicules. Comme la saison est courte, on a besoin d’un surplus de main-d’œuvre temporaire pour être capable de finir les véhicules pour les expédier aux clients. »

Le Mexique s’invite à Cuba

Les deux premières cohortes, qui totalisent une vingtaine de travailleurs mexicains, logent présentement dans les chalets et condos du Camping Havana Resort, à Maricourt. Un service de navette leur assure le transport entre le camping et l’usine BRP.

Les soirs et fins de semaine, le groupe est encadré par le comité d’accueil des nouveaux arrivants de Valcourt 2030. Les photos de cet article ont d’ailleurs été prises dans le cadre d’une activité d’initiation à la nature et à la faune québécoise sur le site du Camping Havana.

L’activité était animée par l’organisme GUEPE Estrie. Les propos des animatrices étaient traduits du français vers l’espagnol par des interprètes du Camping Havana.

« L’idée est, oui, de faire en sorte qu’ils soient dans leur élément, mais de leur faire découvrir des éléments locaux aussi », assure le coordonnateur de Valcourt 2030, Kevin Bombardier. C’est ainsi que l’apprentissage de quelques notions de français fait partie des activités du groupe.

La prochaine cohorte de travailleurs mexicains est attendue d’ici début décembre. BRP a déjà commencé à étudier d’autres options d’hébergement lorsque les installations quatre saisons du Camping Havana seront toutes occupées.

Les nouveaux employés BRP ont partagé un repas dans la cafétéria du Camping Havana le 7 novembre dernier. Crédit photo : Kevin Bombardier/Valcourt 2030.

Un avis au sujet de « BRP accueille 50 travailleurs mexicains pour la saison de la motoneige »

Les commentaires sont fermés.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...