Le Val-Ouest

Chroniques

Danielle Morissette

La Puce à l’œil – Toujours en Afrique de Romain Saint-Cyr

Résumé Après un stage de deux ans en Afrique, l’anthropologue montréalais Michel Bussières revient au Québec en voilier. Sa traversée en solitaire, qui s’annonçait calme et sereine au départ de Dakar, est chambardée par la rencontre de deux Africains aux îles du Cap-Vert. Kammou est un homme violent, taciturne, insondable. Tanifa, qui a la grâce

Lire la chronique »
Michel Carbonneau

Je ne savais pas que j’aimerais un jour le chant des corneilles

J’étais haut comme trois pommes, peut-être quatre. Du haut de ma grandeur, je ne pouvais apercevoir que le ciel au travers de la fenêtre de la lucarne de ma chambre. Elle était trop haute pour mes courtes jambes, mais la chaise à ses pieds me permettait de me hisser à sa hauteur et d’apercevoir le

Lire la chronique »
Josée Fontaine

Au gré du vent – Le courage II

Allô, comment ça va ?  Au mois d’août, à travers mes réflexions sur mon choix de voiture, je vous parlais du courage d’accepter nos contradictions.  Me semble que le thème du courage a été à peine effleuré et j’ai envie d’approfondir un peu.  Le mot « courage » me fait penser à Richard G., un collègue de travail. 

Lire la chronique »
Danielle Morissette

La Puce à l’oeil – Dis oui, Ninon de Maud Lethielleux

  Résumé Du haut de ses neuf ans, Ninon observe le monde. Un monde où les adultes ne s’aiment plus, où les mots n’ont pas de sens, où les mensonges sont rancuniers… Parce qu’elle ne le comprend pas, Ninon décide de s’en détourner et de vivre avec son père qui n’a plus rien. Rien, sauf

Lire la chronique »
Josée Fontaine

Au gré du vent- Le courage

Comme nous sommes encore en plein été, que mon appréciation de cette saison n’a pas changé et que j’essaie tant bien que mal de gérer mon énergie, j’ai envie de vous parler d’un sujet sans aucun lien avec ce que le mois d’août pourrait m’inspirer.  J’ai envie de vous parler de courage.  Le courage d’être

Lire la chronique »
Michel Carbonneau

Avant de tomber en vacances

Voir ce qu’on veut bien voir Je n’ai pas tout perdu de ma capacité d’indignation. Le 5 mars dernier, la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple intentait une poursuite contre le port du masque qui, selon son argumentaire, pourrait même entrainer une mort subite. Rien de moins. Il s’agit d’une récidive

Lire la chronique »
Josée Fontaine

Au gré du vent – L’été

Je m’efforce d’être joyeuse, c’est l’été.  LA saison préférée, et toujours trop courte, de la majorité des Québécois.  C’est vrai que c’est beau.  La verdure, les fleurs, les marchés publics, les fruits et légumes qui poussent, les gens légèrement vêtus et souriants… Oui, c’est beau.  Et j’apprécie tout ça.  Mais l’été, ce n’est pas ma

Lire la chronique »
Danielle Morissette

La Puce à l’oeil – Ghetto X de Martin Michaud

Résumé Alors que Victor Lessard prend ses distances des Crimes majeurs pour éclaircir le passé de son père, un journaliste respecté et influent est assassiné par un tireur embusqué. À l’insistance de sa partenaire, Jacinthe, Victor accepte de donner ses impressions sur la scène de crime. Pris pour cible et blessé dans un attentat par

Lire la chronique »
Nicolas Proulx

L’Avalé du Val – Marcher aux images

Je marche aux images. Toute la semaine, je suis dans la vie.  Dans l’escalier, à la remise, penché pour flatter le chat, dans la vaisselle.  En même temps, je suis en marge, en train d’écrire.  Écrire, ce n’est pas ici, au clavier, c’est là, debout, les mains dans l’évier, dans l’eau sale et stagnante.  Ce

Lire la chronique »
Michel Carbonneau

Odeurs de printemps et aromathérapie

Je ne devrais pas, mais j’ai l’humeur à la grisaille. Je ne devrais pas parce que le déconfinement s’annonce enfin. Est-ce la fatigue accumulée ? Ce long combat contre un ennemi invisible, sournois et retors? L’usure du temps ? Comme dirait ma douce, ce matin-là, je me sentais « pudding ». Heureusement, il arrive que

Lire la chronique »
Josée Fontaine

Au gré du vent – Le patrimoine, l’héritage

Juin est le mois de la fête des pères, la fête nationale des Québécois, le mois de l’histoire autochtone, le mois des aînés.  Ça fait penser à l’héritage, au patrimoine.  Des mots lourds, remplis de doubles-sens et qui semblent immuables, bien enracinés.  Probablement influencée par mon domaine de travail, j’ai envie de faire un parallèle

Lire la chronique »