Le Val-Ouest

Collecte des encombrants : Saint-François-Xavier-de-Brompton teste une formule porte-à-porte

La Municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton innove en proposant une nouvelle formule de collecte des encombrants à ses citoyens : porte-à-porte sur rendez-vous et deux journées « gratuites » où ils pourront se départir de leurs matières à l’écocentre de la MRC du Val-Saint-François.

Penser autrement la collecte des encombrants était devenu nécessaire, notamment parce que les coûts reliés en l’enfouissement augmentent sans cesse et qu’avec la nouvelle loi sur la responsabilité élargie des producteurs, de moins en moins de matières peuvent être ramassées de façon traditionnelle. « La responsabilité élargie oblige les producteurs à être responsables de leurs produits jusqu’à leur fin de vie. C’est ce qu’on voit avec les pneus depuis quelques années : on paie une taxe à l’achat pour que le vendeur puisse s’en départir lorsqu’ils seront usés. C’est pour cette raison qu’ils ne sont plus ramassés et qu’on doit aller les porter dans un garage. Là, cela va s’appliquer à presque … tout ! En tant que conseil municipal, on a voulu trouver une méthode qui permette d’économiser les coûts de l’enfouissement, d’optimiser la valorisation des matières et sensibiliser les citoyens, d’autant plus que le fournisseur de service de collecte nous a informé de sa difficulté à recruter du personnel pour cette tâche », mentionne le conseiller membre du Comité d’hygiène, M. Claude Paulin.

C’est ainsi qu’afin d’atteindre ces trois objectifs, la Municipalité offre une collecte porte-à-porte sur rendez-vous à ses citoyens ainsi que la possibilité d’aller porter les matières les samedis 13 juillet et 28 septembre à l’écocentre. « Tous les citoyens recevront dans leur boite aux lettres les informations quant à cette nouvelle façon de faire. En résumé, les citoyens doivent appeler à l’hôtel de ville pour s’inscrire. Au moment de l’inscription, l’adjointe administrative aux services municipaux leur mentionnera si les matières qu’ils souhaitent mettre au bord du chemin pourront être ramassées. Par exemple, si un citoyen veut y mettre ses pneus, on va lui dire tout de suite qu’ils ne seront pas ramassés par notre équipe des travaux publics, car ils doivent être disposés dans un garage. La date de la collecte porte-à-porte sera confirmée selon l’adresse du citoyen. Nous avons prévu 6 mercredis du 12 juin au 17 juillet inclusivement », complète le conseiller René Lapierre, aussi membre du Comité d’hygiène.

Quant aux journées du 13 juillet et du 28 septembre, elles permettront aux citoyens de se rendre directement à l’écocentre pour aller porter matelas, matériaux de construction et autres jusqu’à un maximum de 3 m3/citoyen, le tout gratuitement puisque les frais seront facturés à la Municipalité plutôt qu’aux citoyens.

« Il s’agit d’un projet-pilote dont nous effectuerons le bilan à l’automne avec l’écocentre puisque c’est à cet endroit que nos employés iront porter ce qui sera ramassé chez les citoyens. Si c’est concluant, il se pourrait que l’an prochain, le porte-à-porte sur rendez-vous s’effectue de juin à septembre à raison d’une ½ journée/semaine », conclut le maire Adam Rousseau.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...