Le Val-Ouest

Cordé Électrique toujours en mode croissance

 

En cette Journée internationale des droits des femmes, Lise Déziel a encore une fois été reconnue pour l’essor de Cordé Électrique, une entreprise qu’elle a fondé en 2010. Ce manufacturier de harnais électriques sur mesure, situé à Maricourt, poursuivra son expansion fulgurante grâce à une aide financière de 700 000 $ de Développement économique Canada.

La députée fédérale de Sherbrooke, Élisabeth Brière, était sur place vendredi avant-midi, au nom de Soraya Martinez Ferrada, ministre responsable de DEC, afin de saluer l’esprit d’initiative et le leadership de cette entrepreneure.

L'Info-Val

Une fois par semaine on vous offre le lien vers nos articles les plus populaires

Cet appui de DEC permettra à Cordé Électrique d’acquérir de nouveaux équipements automatisés afin d’améliorer sa productivité et d’assurer son expansion sur les marchés canadiens et américains.

« Cordé Électrique, une entreprise à propriété féminine en pleine croissance, constitue un employeur d’importance pour la région. Le succès et les retombées de son projet d’acquisition d’équipements contribueront assurément à la vitalité économique du Val-Saint-François, et aussi de tous les Cantons-de-l’Est », déclare Mme Brière, qui ajoute que Lise Déziel conjugue à merveille sa carrière et sa vie familiale.

L’entreprise de Maricourt compte sur un carnet de commandes bien rempli. La croissance a été ralentie par une capacité de production insuffisante.

Cordé Électrique comptera désormais sur de nouveaux équipements automatisés pour la découpe, le sertissage et le dégainage, ainsi qu’au niveau informatique.

« Nous pourrons continuer à soutenir la croissance de nos clients, en demeurant ainsi un partenaire de choix. Et avec nos plus de 125 employés à Maricourt ainsi que dans notre nouvelle usine à Sherbrooke, on contribue au dynamisme économique de la région », mentionne Mme Déziel.

La présidente et directrice générale de Cordé Électrique fait valoir que cette aide de DEC fait suite à une contribution de 350 000 $ versée en 2018.

« Ce montant nous avait permis d’améliorer l’efficacité de nos opérations. Nous avons agrandi régulièrement nos locaux depuis nos débuts et il y a encore plein de projets à accomplir. Cet autre coup de main du gouvernement fédéral nous aidera à franchir de nouvelles étapes », déclare Mme Déziel.

Elle a par ailleurs évoqué sa fierté de voir que les femmes gagnent en reconnaissance au fil des ans.

« Environ 70 % de nos employés sont des femmes. Et on en sort tous gagnants! », lance-t-elle.

La députée de Shefford, Andréanne Larouche, souligne également avec fierté le dynamisme de la fondatrice de Cordé Électrique.

« Mme Déziel est une femme d’affaires très inspirante. On a besoin de tels modèles de leadership », dit-elle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...