Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

De Key West à Windsor en vélo : c’est parti pour le Grand Défi Desjardins!

C’est depuis le stationnement de la caisse Desjardins de Windsor que sont partis, ce samedi, quatre VR en direction de la Floride. Ce convoi comporte 15 cyclistes du Val-Saint-François qui pédaleront 3400 km du 1er au 10 juin afin d’amasser des fonds pour les écoles de la MRC.

Parmi ce groupe, on retrouve cinq participants de la région immédiate : Marc Picard, propriétaire d’Ecopak; Stéphane Millette, propriétaire de Millette & Fils; Hugues Côté, ingénieur chez BRP; Marilyn Dugas, enseignante à l’école secondaire de l’Odyssée; André LeBlanc, ingénieur chez Cascades; et Pierre Leblanc, ingénieur chez Cooptel. L’un des chauffeurs accompagnateurs est Pierre Bonneau, résident de Lawrenceville.

« Le but est de ramasser des fonds pour les écoles du Val-Saint-François pour leur permettre d’acheter des équipements ou des installations pour favoriser les saines habitudes de vie chez les jeunes », explique Marc Picard. « Il y a beaucoup de bonnes causes dans lesquelles on aurait pu s’impliquer, mais ça, je vois ça comme de la prévention, donc je pense que c’est la meilleure façon de s’impliquer. »

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Toutes les écoles du territoire de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François bénéficieront des retombées de ce grand défi. L’objectif initial de 160 000 $ a déjà été dépassé et se chiffre actuellement à 191 329 $.

Stéphane Millette et Marc Picard
À droite, on aperçoit Marc Picard d’Ecopak, à Valcourt, et, à gauche, Stéphane Millette de Millette & Fils, à Lawrenceville.

C’est après avoir vu passer un peloton de cyclistes dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie que Stéphane Millette a voulu tenter sa chance sur un vélo de route. Il s’est mis à l’entrainement de manière régulière et a rapidement été capable de parcourir de longues distances.

« Le message que je voudrais laisser aux jeunes, c’est de s’embarquer et de pas avoir peur de relever des défis. On réalise souvent qu’on est capable de faire des choses assez extraordinaires », confie le gestionnaire chez Millette & Fils.

La présente édition du Grand Défi Desjardins était initialement prévue au printemps 2020. « Malgré les reports causés par la COVID, je suis plus motivée que jamais à prendre part à cette expédition », partage Maude Samson-Desrochers, enseignante à l’école Plein-Cœur de Richmond. « Je suis également contente de l’impact qu’auront les sommes recueillies dans les écoles de notre région. Ce sont les jeunes qui en bénéficieront le plus ».

Pendant leur trajet qui les mènera de Key West en Floride jusqu’au Québec, il sera possible de suivre les cyclistes du Grand Défi Desjardins sur la page Facebook de la coopérative financière. Pour contribuer financièrement à l’événement, il suffit de suivre le https://www.jedonneenligne.org/fondationdesjardins/GDD2020/.

Logo Grand Défi Desjardins

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...