Le Val-Ouest

Deux carrefours jeunesse-emploi du val reçoivent 2,2 M$

Les carrefours jeunesse-emploi de Richmond et de Johnson bénéficieront de financements conséquents de 2 208 178$ du gouvernement du Québec pour soutenir leurs efforts en faveur de la jeunesse dans la circonscription de Richmond.

C’est ce qu’a confirmé le député de Richmond, M. André Bachand, au nom de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Mme Chantal Rouleau, ainsi qu’au nom du ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais, monsieur Mathieu Lacombe.

Le CJE de Richmond bénéficiera d’une aide financière de 1 194 003$, alors que celui de Johnson recevra un financement de 1 014 175$.

L'Info-Val

Une fois par semaine, nous vous offrons les liens vers nos articles les plus populaires.

Les Carrefours jeunesse-emploi offrent des services dédiés aux jeunes de 16 à 35 ans, notamment afin de favoriser leur réussite scolaire et leur intégration en emploi.

Cette somme comprend d’abord un montant de 1,9 M$ versé par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale pour les années 2024-2027. Ce fonds permettra de soutenir la mission de l’organisme, ainsi que certaines activités spécifiques concernant la réussite éducative.

Le soutien de 303 100$ du ministère de la Culture et des Communications représente, quant à lui, un montant de transition entre d’une part, le Plan d’action jeunesse 2021-2024 et d’autre part, un nouveau plan d’action jeunesse, qui sera rendu public en 2025.

Citations

« Les carrefours jeunesse-emploi occupent une place de choix dans l’action communautaire, partout au Québec, et c’est pourquoi notre gouvernement leur offre un financement stable et prévisible qui leur permettra de remplir leurs multiples interventions auprès de la jeunesse québécoise. Il est important de soutenir ce travail aux nombreuses facettes qui aide des milliers de jeunes à s’accomplir et à trouver leur voie. »

Chantal Rouleau, ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire

« Cet important financement contribuera aux activités de véritables créateurs d’innovation sociale comme le Créneau carrefour jeunesse. Les jeunes Québécoises et Québécois constituent une force pour l’avancement de notre société. Il est donc primordial de leur permettre de s’épanouir selon leur plein potentiel et de réaliser leurs ambitions. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais

« Les carrefours jeunesse emploi de notre région constituent un véritable trésor de dynamisme et de dévouement. Par leurs actions, ils offrent un accompagnement plus que nécessaire aux jeunes de notre région, leur permettant de s’épanouir et de se développer. Depuis de nombreuses années, ils contribuent à bâtir la relève de nos communautés. »

Andé Bachand, député de Richmond

« L’investissement du gouvernement du Québec dans les services pour la jeunesse est important et contribuera à fournir des services adaptés pour que chaque jeune puisse trouver sa place. Nous traversons une période de grands changements où les besoins des jeunes évoluent en même temps que le marché du travail se transforme. Envisager l’avenir est donc un défi de taille dans un monde en perpétuel changement où les choix se multiplient et se complexifient. L’équipe du CJE est engagée à comprendre les jeunes, à les outiller et à les accompagner pour les aider à trouver leur place sur le marché du travail et dans la société. »

Sylvie Bibeau, directrice générale du CJE de Richmond

Faits saillants :

  • La somme de 1 905 078$ issue du Programme de soutien financier des carrefours jeunesse-emploi pour les carrefours jeunesse-emploi de Richmond et Johnson fait partie d’un montant global de près de 124 M$ consacré à l’ensemble de ces organismes pour les années 2024-2027;
  •  La mission des 110 carrefours jeunesse-emploi est de répondre aux besoins et aux aspirations personnelles et professionnelles des jeunes âgés de 16 à 35 ans, afin qu’ils réalisent leur potentiel et qu’ils participent pleinement à la société, et ce, sans égard à leur situation socio-économique;
  • Le Plan d’action jeunesse 2021-2024 a permis des financements gouvernementaux de plus de 300 M$ sur trois ans. Plus de 130 initiatives, dont près de 80 nouvelles, ont permis à terme de joindre approximativement 500 000 jeunes.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, suivez-le sur les médias sociaux.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...