Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Deux nouveaux restos à venir à Valcourt

De février 2020 à février 2022, le Québec a perdu 3600 restaurants, soit une proportion de 17 %, selon l’Association Restauration Québec. Or, à Valcourt, on aura la chance de voir s’ouvrir deux établissements de restauration d’ici les prochaines semaines.

Cuisine de l’Inde prévoit accueillir ses premiers clients au courant du mois de mai. Le commerce occupera les locaux laissés vacants par la Boutique Joly du 1224-B, rue Saint-Joseph. Comme son nom l’indique, l’établissement se spécialisera en cuisine indienne et servira poulet au beurre, curry et biryani, accompagnés de pain naan.

Le couple derrière l’entreprise, Raul et Aswathy Rajan, est établi à Valcourt depuis 2018. Le domicile familial était rapidement devenu un incontournable où les amis de Raul ont pu découvrir la cuisine d’Aswathy. « Mes amis québécois, quand ils viennent à la maison, ils trouvent ça un peu épicé, mais ils sont si contents! », raconte Raul.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Devenus parents de la petite Elayne il y a huit mois, le duo d’entrepreneurs a décidé d’entamer ce second projet. Il faut dire que la famille d’Aswathy possède des restaurants en Inde depuis plus de 20 ans. Son frère fera d’ailleurs le voyage jusqu’au Canada afin de lui prêter main-forte quelques semaines derrière les fourneaux lorsque le restaurant ouvrira ses portes.

De gauche à droite : Elayne, Raul et Aswathy Rajan.

De nouvelles saveurs dans la région

La salle à manger principale comptera une douzaine de places, alors qu’un salon privé de 8 places sera également disponible pour la clientèle. Durant la belle saison, l’établissement augmentera sa capacité avec une terrasse avant. La livraison et des mets pour emporter seront également disponibles.

Raul Rajan estime que la région de Valcourt est mûre pour autre chose que les traditionnels burger, pizza, poutine. Surtout, il a fait de la région sa maison. « C’est un grand défi. Au lieu d’aller dans un grand centre pour démarrer l’entreprise, je voulais partir ça avec mon monde. Je vis ici. J’ai ma maison ici. »

Raul s’exprime encore principalement en anglais. À la suite de son arrivée à Sherbrooke en 2015, il a travaillé en restauration le temps de compléter ses études. Des clients se sont plaints de ne pas avoir été servis en français. « Mais à Valcourt, je n’ai jamais eu d’expériences comme ça! Les gens sont plus gentils », relate Raul.

Avant son congé de paternité, Raul a œuvré pendant près de quatre ans pour Rackam, le concepteur de centrales solaires, sur la rue Sarto-Richer. Il se remémore avec nostalgie les efforts de son patron qui avait collé des dizaines de Post-it un peu partout pour désigner en français les objets du quotidien : porte, chaise, écran…

Dans le même immeuble que Cuisine de l’Inde, le restaurant Le Traditionnel doit ouvrir ses portes d’ici la fin du mois. L’établissement reprend l’espace qui était précédemment occupé par la boulangerie Les Délices du village. La propriétaire, Sylvie Dumais, a décliné notre demande d’entrevue.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...