Le Val-Ouest

L’inspecteur municipal de Sainte-Anne-de-la-Rochelle devient directeur général

Depuis le 6 mars, Gilbert Côté, qui était inspecteur municipal à Sainte-Anne-de-la-Rochelle, est devenu directeur général (DG). Il succède à Majella René, qui occupait le poste depuis une vingtaine d’années.

Avant de travailler comme inspecteur municipal à temps partiel, Gilbert Côté était gestionnaire dans le secteur de la déficience intellectuelle.

« Je connais la municipalité et j’y habite »

« Je connais la municipalité et j’y habite. C’est à deux minutes de chez moi et il y a plein d’avantages. Dont le fait que ce soit quatre jours par semaine », explique le nouveau directeur général.

L'Info-Val

Une fois par semaine, nous vous offrons les liens vers nos articles les plus populaires.

Quelques mois après son arrivée, il constate toutefois l’ampleur de la tâche. «Comme inspecteur depuis presque deux ans, je voyais Majella travailler. Je savais que c’était un bon défi. Mais pas autant que je le constate maintenant. »

« C’est plus gros que ce que les gens pensent »

Il ne pense pas que la population ait un juste portrait de la réalité d’une direction générale.

« C’est plus gros que ce que les gens pensent. Il y a une différence entre ce qu’on voit et la réalité. Je suis à la fois directeur général, greffier et trésorier. À cela s’ajoute tous les projets spéciaux, comme celui de reconversion de l’église ou le parc. Ainsi que les règlements ministériels qui bougent et qui retombent dans notre cour à tout bout de champ. C’est impressionnant. »

Soutien de l’ancienne DG

Il dit énormément apprécier le fait que l’ancienne DG, Majella René, soit encore en poste à titre de DG adjointe. Et ce, parce que Émilie-Anne Cloutier, adjointe administrative, est absente pour maladie depuis octobre dernier. « Si Majella René n’était pas là, je pense que ça aurait été mission impossible. »

Tout en ajoutant qu’il peut aussi compter sur différents soutiens, comme celui du ministère des Affaires municipales. « On nous offre un service d’accompagnement pour la comptabilité, le règlement d’un emprunt ou encore la gestion budgétaire. Ils se déplacent même dans les municipalités pour nous donner de l’appui. Ce service existe depuis un an et demi », explique-t-il.

Le nouveau directeur général de Sainte-Anne-de-la-Rochelle, Gilbert Côté, croit que cet emploi sera son « dernier défi en carrière ».   (photo: gracieuseté)

« Deux millions de détails » à gérer

Pour Gilbert Côté, le travail de directeur général, ce sont « deux millions de détails ». Dont ceux qui ont trait à la gestion financière d’une municipalité. «Quand on a déjà fait de la gestion budgétaire auparavant, comme c’est mon cas, on est capable de se retrouver. Même si c’est plus élaboré. Mais je m’imagine mal être entré ici juste avec mon rôle d’inspecteur en urbanisme. »

Il attend avec impatience un nouvel outil qui sera bientôt offert par l’Association des directeurs municipaux du Québec (ADMQ). Il s’agit d’un «tableau de bord» des actions à poser tout au long de l’année. « Ça va nous aider grandement. Par exemple, pour ajouter la date d’un nouveau règlement et de positionner ensuite toutes les autres dates d’actions à poser, qui suivent cette mise en place. »

« Ce sera mon dernier défi »

Gilbert Côté se sent donc supporté dans son travail. Même si c’est « une grosse bouchée à manger ». « À l’âge où je suis rendu, ce sera mon dernier défi en carrière », confie-t-il.

 

À LIRE AUSSI dans Le Val-Ouest

Dossier spécial sur les mouvements de personnel au sein des municipalités de la région :

Municipalités : la charge de travail des DG est-elle trop importante?

L’inspecteur municipal de Sainte-Anne-de-la-Rochelle devient directeur général

Maricourt accueille un nouveau directeur général

Arrivée enthousiaste d’une nouvelle DG à Bonsecours

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...