Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

La deuxième retraite de Monsieur le chauffeur

Réjean Thibault a pris sa première retraite en 2007, après 40 années passées chez Cooptel, à Valcourt. Vendredi dernier, il a effectué pour une dernière fois le trajet du circuit 225 au volant de son minibus.

M. Thibault « nous a annoncé sa retraite pour le 1er avril. On pensait donc à une bonne blague, mais il s’est avéré que la date, malgré son air suspicieux, était officielle », raconte Sylvain Drolet, directeur général du Groupe Autobus B. Dion, à Windsor.

C’est ainsi que, après avoir ramené à la maison des élèves des écoles primaire de la Chanterelle et secondaire de l’Odyssée, le chauffeur âgé de 75 ans a entamé sa vraie retraite.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Puisqu’il apprécie grandement les jeunes qu’il conduisait quotidiennement, M. Thibault s’était préparé un petit mot d’au revoir : « J’ai eu du plaisir à vous transporter. Vous étiez des élèves modèles », ce à quoi les jeunes ont répondu par des « Félicitations! », « On a aimé voyager avec vous! » et « Comment va s’appeler notre prochain chauffeur? Est-ce qu’il va être plus sévère que vous? »

Réjean Thibault

« Comment ça va, la retraite? », lui avait demandé un membre de la famille lors d’une fête de Noël en 2007. Sur le coup, Réjean Thibault s’était rendu à l’évidence qu’il s’ennuyait quelque peu. « J’avais fait du vélo, du golf tout l’été. Rendu à l’hiver, pelleter sa cour le matin puis jouer sur Internet deux heures de temps, après ça, on fait quoi? »

Il s’engage donc comme conducteur remplaçant auprès des Autobus Dion. Peu après, il obtient une route en périphérie de Valcourt qu’il complètera deux fois par jour, 180 jours par année, pendant 14 ans.

« Mais après 52 ans par ici, on veut s’en retourner par chez nous », confie Réjean Thibault. Lui et sa femme, originaires de Drummondville, retourneront dans leur patelin d’ici les prochains mois, afin de se rapprocher des membres restants de leur famille.

« Le seul aspect de mon travail que j’aimais pas : l’hiver à -20, avoir à déneiger l’autobus à 6:30 le matin. C’est peut-être parce que je suis rendu à 75 ans aussi! » Maintenant qu’il ne sera plus soumis aux caprices de la météo, le chauffeur retraité aimerait bien aller se promener dans l’Ouest canadien ou en Californie.

Autobus Dion
Groupe Autobus B. Dion a tenu à souligner le départ du membre de leur équipe lors d’une petite cérémonie. À gauche, on aperçoit Louise et Réjean Thibault, à droite, Julie Lahaye et Pierre Tourville, président de l’entreprise. Photo fournie.

 

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...