Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

La nouvelle expo du Musée de l’ingéniosité met en valeur les ados inventeurs

Le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier inaugurait la semaine dernière son exposition Ados : cerveaux inventifs. Celle-ci sera accessible pendant près d’un an, jusqu’au 6 mars 2023, avant de circuler à travers le pays.

Étant à Valcourt dans le musée qui porte son nom, on ne peut passer à côté du génie inventif de Joseph-Armand Bombardier. Il y a 100 ans, il concevait son premier véhicule pour se déplacer sur la neige à l’âge de seulement 15 ans. Le bolide à hélice est d’ailleurs la première invention que le visiteur croise en entamant l’exposition.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

En faisant le tour d’Ados : cerveaux créatifs, on se rend vite compte que chaque décennie connait son lot d’inventeur.trice.s précoces. Plus près de nous, Jonathan Lévesque a conçu un cœur robotique en 2018, alors qu’il avait 17 ans.

« J’ai une amie très proche de la famille qui a subi un infarctus deux semaines avant son mariage. Cet événement m’a ébranlé et je me suis intéressé au domaine cardiaque », explique M. Lévesque, aujourd’hui dans la jeune vingtaine.

Les cœurs mécaniques actuels ne fonctionnent qu’à une seule fréquence et limitent beaucoup les activités de la personne porteuse. « J’ai travaillé jour et nuit pendant huit mois pour inventer QualyL [pour Quality of Life] », un cœur robotique qui adapte sa vitesse de pompage selon le niveau d’effort du patient.

Jonathan Lévesque était présent lors de l’inauguration afin de parler de son invention.

L’exposition revient autant sur des innovations récentes que sur d’autres qui ont changé nos vies il y a de cela plusieurs décennies. Ainsi, on peut en apprendre davantage sur des bâtons de ski chauffants, le biberon sans air et le sautoir pour bébé. D’ailleurs, le créateur de Superman n’était âgé que de 17 ans lorsqu’il a imaginé son superhéros.

« Quand on a commencé à développer cette exposition-là, c’est le moment où on était en pandémie. C’est un moment où on entendait dire que le confinement serait très difficile pour les adolescents. Ça nous a donné l’idée de célébrer les adolescents en trouvant des innovateurs à travers le Canada », relate Carole Pauzé, directrice du Musée de l’ingéniosité.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...