Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

La Nouvelle-France des fromages fins

Bien qu’en activité depuis le printemps 2021, la fromagerie Nouvelle France a officiellement inauguré ses locaux vendredi dernier. « Nous sommes enfin chez nous, à Racine, dans nos installations, tout près de la bergerie et de la maison », se réjouit la copropriétaire Marie-Chantal Houde.

La cérémonie s’est faite en présence du ministre provincial de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontage; du député provincial de Richmond, André Bachand; du président de la Fédération de l’UPA-Estrie, Michel Brien; et du maire de Racine, Mario Côté.

« Marie-Chantal et Jean-Paul, ce qu’ils font pour leur communauté, c’est exceptionnel. Ils ont contribué activement au développement du pôle agrotouristique de Racine. C’est des modèles », a tenu à souligner le ministre Lamontage.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

André Lamontage et Jean-Paul Houde
À gauche, le ministre de l’Agriculture et député de Johnson, André Lamontage, reçoit une meule de fromage Zacharie Cloutier des mains du copropriétaire Jean-Paul Houde.

« On est très fiers de notre fromagerie », concède Marie-Chantal Houde. « Mais elle aurait peut-être pas été aussi belle si on n’avait pas eu l’aide financière de nos deux paliers de gouvernement. »

Le projet de la fromagerie a nécessité un financement de 2,5 M $ de la part de Financement agricole Canada, de 350 000 $ du Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers fédéral et de 250 000 $ des programmes provinciaux Appui aux fromageries et Robotisation.

Pour aller de pair avec la philosophie de l’entreprise, de nombreuses entreprises locales ont contribué à l’élaboration du projet : Artifex, Excavation Yves Fontaine & Fils et Maçonnerie Lussier & Fils, tous trois de Racine, Plaisirs charpenteresques à Lawrenceville et Plombair à Valcourt.

« C’est ici à Racine qu’ils ont choisi de s’implanter, dans le cœur de notre secteur agroalimentaire. Un secteur dont nous sommes particulièrement fiers, parce qu’il nous distingue de tous nos voisins et nous fait vivre une expérience d’emplettes dans les commerces de proximité », a souligné le maire Mario Côté.

André Bachand, Marie-Chantal et Jean-Paul Houde, Mario Côté et André Lamontage
De gauche à droite, on aperçoit le député de Richmond, André Bachand; Marie-Chantal et Jean-Paul Houde, copropriétaires de la fromagerie; Mario Côté, maire de Racine, et André Lamontage.

En 2010, alors que la fromagerie n’en est qu’à ses premiers balbutiements, Marie-Chantal Houde a déjà en tête l’appellation « Nouvelle France », mais juge le legs du nom trop lourd à porter. Elle demande alors conseil à Claudine Larocque, résidente de Racine et ancienne employée de l’agence Cossette. Celle-ci la conforte dans son idée initiale : « Le Québec, un jour, ça va être la Nouvelle-France des fromages! »

On peut en quelque sorte dire mission accomplie puisque l’arrivée de la fromagerie Nouvelle France « a pu stabiliser puis consolider le secteur de la brebis laitière au Québec », affirme Mme Houde. Le portrait n’était pas le même il y a tout juste 20 ans, alors que de nombreuses bergeries laitières tentaient leur chance quelques années avant de devoir fermer leurs portes, faute de débouchés stables.

La fromagerie Nouvelle France occupe un espace de 6200 pi2. Les deux tiers sont occupés par l’atelier de fabrication, alors que le tiers restant sert à la boutique et aux bureaux. Une terrasse extérieure verra le jour d’ici une année ou deux.

Fromagerie Nouvelle France

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...