Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

L’acériculture au Québec, en pleine expansion

Logo Producteurs et productrices acéricoles du Québec

Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) donnent aujourd’hui le coup d’envoi à la saison des sucres 2022, sous le thème « L’acériculture au Québec, en pleine expansion ».

En effet, la filière acéricole québécoise se réjouit d’une forte hausse de la demande en produits d’érable. L’année 2021 a été l’occasion de tout mettre en œuvre pour permettre à notre industrie de continuer à croître et à produire encore davantage de sirop d’érable : ajout d’entailles, nouveaux acériculteurs et planification de la construction d’espace d’entreposage supplémentaire pour mettre le sirop d’érable en réserve. En 2022, tout est en place pour récolter et entreposer ce produit tant prisé. Que le sirop coule à flots !

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Ajout d’entailles
Découlant d’une décision du conseil d’administration des PPAQ et de la décision de la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ), les PPAQ ont octroyé 7 millions de nouvelles entailles en décembre dernier. Ainsi, 2,9 millions d’entailles ont été distribuées pour des projets de démarrage de nouvelles érablières et 3,7 millions d’entailles, pour des projets d’agrandissement d’érablières déjà existantes. Du 7 millions, 5 % des entailles ont été réservées pour distribution en terres publiques, comme le prévoit le Règlement sur le contingentement des producteurs et productrices acéricoles. La totalité des entailles émises sera en production d’ici 2023.

Plus d’acériculteurs et d’acéricultrices
Les projets de démarrage gagnants ont ainsi permis à un peu plus de 1200 nouvelles entreprises, soit 2000 nouveaux producteurs et productrices acéricoles, d’intégrer la grande famille des PPAQ. Dès la présente saison des sucres, certains d’entre eux sont déjà à pied d’œuvre afin de produire notre précieux sirop d’érable, contribuant ainsi à la vitalité économique de la province répartie en 12 régions acéricoles. Ils ont jusqu’en 2023 pour s’installer.

Réserve : construction d’un 2e entrepôt
Afin de soutenir l’augmentation des ventes et des exportations, qui avoisinent les 20 % depuis deux ans, la nécessité de prévoir des espaces de stockage suffisants pour les prochaines années est dans la mire des PPAQ. Tout comme le besoin de renflouer la réserve stratégique mondiale de sirop d’érable située à Laurierville, dans le Centre-du-Québec. C’est pourquoi les travaux de construction d’un second entrepôt devraient débuter ce printemps.

Ces activités sont en phase avec la planification stratégique des PPAQ, qui prévoient atteindre des ventes de 185 millions de livres de sirop d’érable par an d’ici 2023.

« L’acériculture est en expansion, c’est le cas de le dire! Nous sommes très heureux de compter maintenant 8000 entreprises et 13 300 producteurs et productrices acéricoles pour nous permettre de répondre à la demande sans cesse grandissante de sirop d’érable, ici et dans plus de 60 pays. Nous espérons que dame Nature fera preuve de générosité et qu’elle nous offrira une bonne coulée. Bonne saison 2022 à tous ! », a déclaré Serge Beaulieu, président des PPAQ.

Acériculture en terres publiques 
En 2020, les PPAQ avaient fortement réagi à la publication de la stratégie nationale de production de bois du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Cette stratégie, qui se targuait de vouloir relancer l’économie en doublant la récolte forestière d’ici 2080, ne tenait pas du tout compte de l’acériculture. En réponse à cette stratégie, les PPAQ ont évalué que le Québec aura besoin de 168 millions d’entailles d’ici 60 ans et d’une approche sylvicole qui respecte le capital forestier des érablières.

Face à cette pression, une table de travail stratégique impliquant différents acteurs de la filière a été mise en place. Et, en novembre dernier, le ministre Pierre Dufour a annoncé aux producteurs et productrices acéricoles qu’il prévoyait publier un nouveau plan directeur pour le développement de la forêt publique. Les PPAQ sont impatients de prendre connaissance de ce nouveau plan du MFFP, dont le dévoilement doit avoir lieu ce printemps.

Le dossier de presse en lien avec le début de la saison acéricole est disponible sur le site Web ppaq.ca/lancement2022.

À propos des Producteurs et productrices acéricoles du Québec et de la marque Érable du Québec
Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) représentent les intérêts de 13 300 acériculteurs et acéricultrices qui produisent avec fierté le sirop d’érable, produit emblématique de la culture québécoise. En investissant dans la recherche, l’innovation, le développement des marchés et la promotion, ils ont pour mission de développer le plein potentiel de production et de vente des produits d’érable du Québec, ici et à l’international. Le Québec assure en moyenne 72 % de la production mondiale de sirop d’érable, permettant à une soixantaine de pays d’apprécier ce produit de source renouvelable au goût unique.

 

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...