Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Le Club de Golf Valcourt prépare sa saison

Signe que le temps froid cède tranquillement sa place à une météo estivale, le Club de Golf de Valcourt a récemment retiré les toiles protectrices de ses verts. Il s’agit d’une activité annuelle qui est rendue possible grâce à l’apport de bénévoles de la région.

Ils étaient une douzaine de bénévoles venus rejoindre le surintendant du club de golf, Lee Verhoef. Si la plupart provenaient de la région immédiate de Valcourt, certains avaient fait la route depuis Richmond, Windsor et Acton Vale afin de remettre les pieds sur les allées gazonnées.

Chacun des neuf trous étant recouvert de trois toiles de 9500 pi2, cela donne près d’une trentaine de toiles à retirer. L’opération peut durer une demi-journée et la météo doit être clémente et sans vent.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

« C’est des énormes toiles faites sur mesure, donc ça nécessite beaucoup de gens », confirme Lee Verhoef. « C’est une énorme aide. Ça nous permet de partir l’année d’aplomb puis d’avoir un terrain qui est agréable à jouer dès le mois d’avril. »

Lee Verhoef. Crédit photo : Daniel Lacroix

Le surintendant prévoit une ouverture du parcours de golf vers la fin avril. D’ici là, l’équipe du club sera à pied d’œuvre. « L’aide de bénévoles est une des grosses raisons que des petits clubs de golf peuvent se permettre de garder le standard de qualité/prix qu’on a. C’est une énorme aide. Ça fait en sorte qu’on peut survivre et avancer. »

Tout au long de la saison, les bénévoles sont mis à contribution afin d’entretenir le terrain, que ce soit pour scier les arbres tombés dans le sous-bois ou pour découper les trappes de sable. « L’automne dernier, on a refait pratiquement tous les départs des femmes : agrandi, tourbé. Il y avait une vingtaine de bénévoles qui ont donné un coup de main là-dessus », s’étonne M. Verhoef, qui s’estime chanceux de pouvoir compter sur eux.

La toile inférieure permet l’aération du gazon, l’intermédiaire sert à l’isolation, alors que celle supérieure imperméabilise. Crédit photo : Daniel Lacroix

 

 

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...