Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Le CPE Magimo ouvrira un 3e centre à Racine ou Saint-François-Xavier

Le 21 octobre dernier, le premier ministre du Québec, François Legault, annonçait la création de 37 000 places en garderie d’ici 2025. De ce nombre, la MRC du Val-Saint-François s’est vu octroyer entre 75 et 149 places par le Ministère de la Famille, avec les municipalités de Racine et Saint-François-Xavier-de-Brompton comme territoires prioritaires.

Le CPE Magimo, qui a deux centres de la petite enfance à Saint-Denis-de-Brompton, prévoit la construction d’une nouvelle installation de 63 places, dont 10 en pouponnière. Sa directrice générale, Louise Véronneau, a approché les municipalités de Racine et de Saint-François-Xavier-de-Brompton dans le but de connaître leur intérêt à voir Magimo s’installer sur leur territoire.

Racine en est à préparer une lettre d’intention dans laquelle elle indique posséder un terrain qu’elle souhaiterait donner au CPE Magimo pour y construire sa nouvelle installation. « Le terrain qui est disponible a 60 000 pi2. Ce qu’ils ont besoin, c’est de 30 000 pi2. Donc on diviserait le terrain en deux et on ferait un parc pour les enfants 0-5 ans à côté », indique la conseillère Louise Lafrance Lecours, qui siège sur le Comité de la famille de Racine.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Terrain Magimo
L’emplacement envisagé pour l’implantation du CPE Magimo à Racine est situé au coin Fontaine et de la route 243, juste en face de l’entreprise Symco.

Le projet est subventionné à hauteur de 1,4 M $ par le gouvernement et engendrerait un chiffre d’affaires annuel de 800 000 $. Quinze emplois seraient créés. On dénote déjà la présence de quatre services de garde en milieu familial sur le territoire de Racine. Ceux-ci sont régis par le bureau coordonnateur de Magimo, qui a hérité de la gestion de la garde en milieu familial dans la MRC du Val-Saint-François en 2006.

L’arrivée de Magimo à Racine ne viendrait donc pas faire concurrence à ces services de garde en milieu familial, puisque Magimo a une liste d’attente de 500 noms, l’une des plus touffue de la MRC. « Je pense qu’il y a de l’intérêt pour le CPE. C’est pour ça qu’on souhaite développer », indique Louise Véronneau, sa directrice générale.

Louise Véronneau
Louise Véronneau, directrice générale du CPE Magimo. Photo gracieuseté de Magimo

Lors de la conférence de presse annonçant la création des 37 000 places en garderie le 21 octobre, François Legault avait indiqué vouloir « que ça démarre au plus sacrant ». Le Magimo de Racine ou Saint-François-Xavier-de-Brompton pourrait donc se concrétiser d’ici deux ans.

Le conseil d’administration de Magimo tranchera en faveur de l’une ou l’autre des deux municipalités lors d’une réunion prévue le jeudi 25 novembre. « [On va ensuite] déposer une demande et c’est le Ministère de la Famille qui va décider s’il l’accorde », résume Mme Véronneau.

Le maire de Racine, Mario Côté, se croise les doigts d’ici là. « On va mettre notre chapelet sur la corde à linge le 25! »

2 avis au sujet de « Le CPE Magimo ouvrira un 3e centre à Racine ou Saint-François-Xavier »

  1. Bonjour je suis de st François xavier de brompton et j’aimerais être sur la liste pour mon garcon qui aura 1 an le 4 septembre 2022 comment dois-je mis prendre? Je suis inscrite à la plce 0-5. Merci!

Les commentaires sont fermés.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...