Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt a un nouveau DG

Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt a annoncé la nomination de Guillaume Cayer-Richard comme directeur général de l’événement la semaine dernière. Celui-ci succède à Véronique Lizotte, qui a occupé le poste depuis 2017.

« Si on avait eu à choisir la date pour changer notre direction générale, c’est pas le mois qu’on aurait choisi. Le timing est comme moins bon », admet le président du conseil d’administration du GPSV, Martin Simard.

À trois mois du grand retour du Grand Prix après une année de pause, Véronique Lizotte avait annoncé son départ pour la direction touristique de Bleu Lavande en octobre dernier. L’affichage de poste qui s’en est suivi avait suscité de l’intérêt.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

« Il y a eu beaucoup d’engouement pour ce poste. On a quand même fait trois rondes d’entrevues pour passer tout le monde. Quand on a rencontré Guillaume, les affinités faisaient en sorte qu’il y avait beaucoup de drapeaux verts qui levaient », poursuit M. Simard en reprenant une analogie du monde de la course.

En tant que propriétaire des écuries Cleveland (chevaux) et Richard Bros Racing Team (voitures stock-car de la série Sportsman Québec), M. Cayer-Richard était un candidat tout désigné. « C’est un mordu de course. C’est quelqu’un qui en mange, de la course. Ça fittait pas mal avec notre organisation », admet Martin Simard.

L’écurie Cleveland, située dans le Canton de Cleveland, près de Richmond, élève des chevaux standardbred utilisés pour les courses. Une des pouliches de Guillaume Cayer-Richard s’est récemment vendue 90 000 USD à l’encan. Photo tirée de Facebook.

Outre son expérience dans le monde de la course, M. Cayer-Richard a été président du Tournoi national Atome Mousquiri de Richmond pendant 12 ans, un événement qui rassemble 800 participants et 200 bénévoles durant 13 jours de compétition. De tels chiffres se rapprochent de l’ordre de grandeur du GPSV. « C’est un bon candidat pour nous qui vient remplir la chaise puis qui va nous amener ailleurs », s’enthousiasme le président Simard.

La programmation finale du Grand Prix devrait être annoncée d’ici la fin de l’année. On sait déjà que, outre les courses sur le circuit Yvon-Duhamel, deux autres sites dans la ville de Valcourt accueilleront des activités. Les spectacles se tiendront à l’aréna municipal, tandis que l’emplacement de la zone familiale sera dévoilé sous peu.

 

 

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...