Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Le Marché aux puces de Maricourt amasse 3571 $ lors de son édition 2022

« C’est un record! »
– Réjean Paquette, membre du Comité des loisirs de Maricourt

En deux journées d’activités, le Marché aux puces de Maricourt a amassé 3571 $, sa plus grosse somme à ce jour en vingt ans d’existence.

Les profits du traditionnel marché aux puces sont divisés en parts égales entre la cellule maricourtoise de la paroisse Sainte-Famille et le comité des loisirs. Il faut croire que les gens avaient hâte de dénicher des aubaines après une édition annulée en 2020 et une édition déplacée en 2021.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Le Marché aux puces de Maricourt a l’habitude de se tenir lors la fin de semaine du congé de la Journée nationale des Patriotes. À cause des mesures sanitaires imposées à ce moment ces deux dernières années, le Marché avait été annulé, comme bon nombre d’événements.

Or, le Marché est une habitude bien ancrée à Maricourt. Pendant les deux années de pandémie, les citoyens ont continué de donner des objets en grand nombre au Comité des loisirs. On pourrait même dire plus qu’à l’habitude, comme plusieurs en ont profité pour faire du ménage dans leur demeure.

Cela a fait en sorte que l’entrepôt du Marché aux puces a atteint sa pleine capacité. C’est donc pour baisser l’inventaire d’objets qu’on a procédé à un marché aux puces d’automne exceptionnellement en 2021. Encore là, les ventes avaient été hors de l’ordinaire avec un total de 3400 $.

Le petit événement devenu grand

Celui qui a été maire de Maricourt pendant huit ans et qui continue à s’impliquer activement au sein de sa communauté ne saurait expliquer un tel engouement. « On a commencé tranquillement avec juste une salle », explique Réjean Paquette.

Aujourd’hui, l’événement occupe trois salles sur deux étages du bâtiment municipal et sa clientèle provient de toutes les localités environnantes. Le prix des articles variant de quelques sous à quelques dollars, c’est le volume des ventes qui permet d’atteindre les sommes record des dernières éditions.

Sur la photo d’en-tête, on reconnait, de gauche à droite :  Patrick Laroche, vice-président du Comité des loisirs de Maricourt, de même que Denise Blanchard, Ginette Bisaillon et Réjean Paquette. Ces bénévoles passent les journées précédant et suivant le Marché pour installer et remballer les milliers d’articles en inventaire.

Une cliente du marché aux puces passe devant des dizaines d’articles de vaisselle, au sous-sol du bâtiment municipal de Maricourt.
Une cliente du marché aux puces passe devant des dizaines d’articles de vaisselle, au sous-sol du bâtiment municipal de Maricourt.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...