Le Val-Ouest

Le projet de mégaporcherie continue de mobiliser les citoyens de Maricourt

Le maire de Maricourt, Robert Ledoux, le confirme : « On remarque un plus grand nombre de citoyens lors de notre réunion du conseil municipal et cela depuis l’annonce de la possible implantation d’une mégaporcherie dans notre municipalité. »

La MRC du Val-Saint-François a tenu une consultation publique à propos du projet le 28 avril dernier. Quarante-quatre citoyens y ont assisté par vidéoconférence. La municipalité de Maricourt a reçu le rapport de la MRC le 20 mai dernier. « Le conseil en prendra connaissance et après analyse nous pourrons prendre une décision, soit d’accorder le permis de construction avec les atténuations entendues avec le propriétaire ou toute autre décision que le conseil aura approuvée par vote. »

Les chances que la construction de la mégaporcherie soit maintenant freinée sont minimes. Le projet d’élevage a été jugé conforme aux règlements d’urbanisme de la municipalité de Maricourt et a reçu le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

L'Info-Val

Une fois par semaine on vous offre le lien vers nos articles les plus populaires

Les seuls éléments sur lesquels la population a droit de regard demeurent les mesures d’atténuation visant principalement les odeurs émanant de telles installations. Il faut rappeler que seuls les projets de porcheries de 4000 bêtes et plus sont soumis au Bureau d’audience publique sur l’Environnement (BAPE). Or, le projet du rang 8 à Maricourt en prévoit 3996. Depuis les derniers mois, des regroupements, tels qu’Action citoyennes Maricourt, tentent de faire changer cette disposition de la loi afin que soient aussi évalués et examinés les projets d’élevage porcin de moindre envergure.

La prochaine séance ordinaire du conseil de la municipalité de Maricourt se tiendra le mardi 8 juin en soirée.

 

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...