Le Val-Ouest

Les Violons du Roy au Festival Orford Musique

Les Violons du Roy font un arrêt au Festival Orford Musique pour présenter le concert « Époque française » le samedi 6 juillet prochain à 16 h 30. L’événement est une présentation de la Ville de Magog.

« Les Violons du Roy expriment parfaitement l’esprit de la Belle Époque qui est la thématique 2024 du Festival. La Belle Époque, de la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle, a contribué à la redécouverte et à la valorisation de la musique ancienne, avec des interprétations éclatées et modernes. Un héritage que Les Violons du Roy continuent de faire vivre aujourd’hui », mentionne M. Wonny Song, directeur général et artistique d’Orford Musique.

À propos du concert « Époque française »

Les œuvres évoqueront des fragments du passé. Parmi les pièces sélectionnées se trouve le Quatuor à cordes en sol mineur de Debussy, qui est rarement joué par un orchestre de cette envergure. L’ensemble interprétera également des pièces de Bach et de Dauvergne.

L'Info-Val

Une fois par semaine, nous vous offrons les liens vers nos articles les plus populaires.

À propos des Violons du Roy

Véritable institution, les Violons du Roy regroupent une quinzaine de musiciens interprétant le répertoire des orchestres de chambre. Bien qu’ils jouent sur instruments modernes, leur fréquentation des répertoires baroque et classique est influencée par les mouvements contemporains de renouveau dans l’interprétation des musiques du XVIIe et du XVIIIe siècle, pour laquelle ils utilisent des copies d’archets d’époque. De plus, Les Violons du Roy explorent régulièrement le répertoire des XIXe et XXe siècles. Le groupe donne des concerts tant en Amérique du Nord, en Europe, qu’en Corée et en Chine.

À propos du chef Thomas Le Duc-Moreau

Le jeune chef d’orchestre Thomas Le Duc-Moreau possède déjà une feuille de route impressionnante. Dès sa sortie du Conservatoire, Thomas a occupé les postes de chef assistant à l’Orchestre symphonique de Québec et à l’Orchestre symphonique de Montréal. Son début de carrière a été marqué par d’estimables collaborations.

En concerts symphoniques, Thomas a dirigé d’importants orchestres québécois et canadiens ainsi que l’Orchestre du théâtre national de Prague en République tchèque. En concert populaire, il a dirigé le tout premier concert symphonique d’Alexandra Stréliski avec l’Orchestre symphonique de Montréal. En 2022, il a reçu le tout premier Prix Joseph-Rouleau remis par la Fondation du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec pour souligner les débuts prometteurs de sa carrière.

Le concert est au coût de 55 $ et se déroule à la salle Gilles-Lefebvre d’Orford Musique.

Consultez le orford.mu pour connaître tous les détails sur la programmation.

À lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...