Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

L’hôtel de ville de Valcourt inaugure ses nouveaux locaux

Après plus de deux années de travaux ralentis par la pandémie, l’Hôtel de Ville de Valcourt était enfin prête à accueillir les citoyens pour leur montrer les améliorations apportées. Le coût total de la réfection du bâtiment municipal dépasse les 725 000 $.

À l’occasion de ces portes ouvertes, la directrice générale Karine Boucher guidait les curieux à travers les nouveaux locaux. « Dans le fond, on a voulu mettre ça au goût du jour et rendre ça plus fonctionnel pour les équipes », explique-t-elle.

Construite dans les années 1950, l’hôtel de ville a été un garage municipal et une caserne de pompiers avant que la mairie ne s’y installe. « Tout ce qui était isolation, c’était déficient. Les fenêtres : l’eau entrait », se remémore la directrice générale.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Pour freiner les infiltrations d’eau, on a remplacé les portes, les fenêtres, le revêtement extérieur et effectué des travaux sur le toit. C’est à ce moment que la décision de refaire la murale extérieure a dû être prise.

La murale originale aura été en place pendant une décennie. Une reproduction en a été faite au coût de 11 000 $.

Dans le meilleur des mondes, l’hôtel de ville aurait été agrandie par l’arrière, dans l’espace actuellement occupé par son stationnement. La salle du conseil municipal s’y serait alors retrouvée. Comme les coûts auraient été trop importants, on a aménagé la salle au deuxième étage de l’immeuble.

Pour le moment, les réunions du conseil municipal se déroulent au centre communautaire du 820, rue Saint-Joseph, en raison des mesures sanitaires de la COVID. L’équipe du conseil regagnera sa salle de réunion lorsque les directives de la Santé publique le permettront.

La nouvelle salle de réunion du conseil municipal de Valcourt se trouve au deuxième étage de l’hôtel de ville.

Peu après le début des travaux de réfection à l’été 2019, de l’amiante a été découverte dans les murs de l’hôtel de ville. « Nous avons dû faire faire des tests à grands frais, afin de caractériser l’amiante et, malheureusement, elle était en quantité suffisante pour représenter un danger », mentionne la Ville. « Nous avons donc procédé à l’enlèvement de toute la vermiculite qui en contenait. Les frais reliés à cette tâche sont colossaux. » L’opération d’éradication de l’amiante s’est chiffrée à 86 858 $.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...