Le Val-Ouest

Maricourt interpelle le ministre de l’Environnement pour la porcherie

Suivant l’exemple de la députée libérale Isabelle Melançon qui a demandé la tenue d’un BAPE pour le projet de porcherie à Maricourt, le conseil municipal a, à son tour, interpellé le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. L’administration maricourtoise espère une réponse officielle dans un délai de 15 jours, après quoi elle se réunira lors d’une séance extraordinaire le 28 juin prochain pour statuer.

C’est lors de cette séance du 28 juin que le conseil municipal décidera d’aller de l’avant ou d’attendre encore des indications de la part du ministre Benoit Charette. Le conseiller Michael Selby était peu confiant quant aux chances de la municipalité d’obtenir une réponse officielle dans les délais suggérés et, ultimement, une audience du BAPE.

Maire Robert Ledoux

Le maire Robert Ledoux y est allé de son point de vue personnel sur la question lors de la séance régulière du conseil du 8 juin : « Il n’y a pas d’endroit mieux que celui actuel pour faire la porcherie. […] Le projet qui est là est valable. » Selon lui, le promoteur derrière le projet est « légal et respectueux des règles. »  Il était tout de même d’avis que la décision ne repose pas sur lui seul, mais bien sur l’ensemble du conseil.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Le conseiller Alexandre Tessier estimait que cette tentative d’obtenir un avis du Bureau des audiences publiques sur l’environnement vaut la peine. « Politiquement, c’est un coup d’épée dans l’eau. Ça sert à rien. Mais on l’aura fait au moins. Même si on aura fait lever de la poussière, ça aura amené le débat sur la place publique, ce qui n’est pas rien pour une petite municipalité comme nous. »

Rappelons que le projet envisagé en est un d’élevage de 3 996 porcs à l’engraissement prévu par la ferme Gestion Isadan Inc. sur un lot situé entre le 7e et le 8e Rang. Vous pouvez consulter notre article précédent sur le sujet ici.

*Crédit photo : Michael Lea / Initiative de journalisme local / The Kingston Whig-Standard

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...