Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Nouveau DG : le Grand Prix se réinvestit dans la communauté

« Souvent dans le passé, le Grand Prix était un peu une clique fermée. On essaie d’ouvrir les portes puis de partager un peu plus l’information et les décisions qu’on prend. » Cette nouvelle philosophie est l’un des changements que souhaite apporter Guillaume Cayer-Richard, directeur général du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt depuis décembre dernier.

Ce désir de redonner à la communauté s’est traduit par une première soirée de bénévoles qui s’est tenu le 12 novembre dernier au Centre communautaire de Valcourt. « Il y en avait pas mal de l’extérieur. Il y avait du monde de Québec, de Longueuil, Drummondville! », s’exclame M. Cayer-Richard. La région d’Acton Vale était aussi bien représentée.

En tout, une centaine de bénévoles étaient présents sur les 350 que comptera le circuit Yvon-Duhamel lors de la deuxième fin de semaine de février. « Le but de la soirée, c’était de repartir le Grand Prix après deux ans d’absence », précise le directeur général du GPSV.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Du sang neuf dans l’organisation

La pandémie avait provoqué l’annulation de l’événement pour une deuxième année d’affilée en janvier dernier. Depuis, il y a eu mouvement de gens. « Comme moi, je suis le nouveau directeur général. Mais il y a beaucoup de nouveaux membres au conseil d’administration. [La soirée des bénévoles], c’était pour permettre au monde de rencontrer les gens », poursuit Guillaume Cayer-Richard.

Guillaume Cayer-Richard pose en compagnie du président du CA du GPSV, Martin Simard.
À droite, on reconnait Guillaume Cayer-Richard. Il est accompagné, à gauche, du président du CA du GPSV, Martin Simard. La paire était au Grand Salon de la motoneige et du quad de Québec du 4 au 6 novembre dernier. Crédit photo : GPSV

Outre cette soirée qui avait pour but de remettre en marche la machine à recrutement de bénévoles, le GPSV a pris part à la soirée d’ouverture de saison du club de motoneige Les Pionniers de Valcourt.

« On a eu beaucoup de bonnes collaborations avec eux. On a fait des salons ensemble. La relation est très bonne », indique Mario Côté, président du club Les Pionniers et maire de Racine. « Pour la fin de semaine du Grand Prix, on fait un 8-10 km de sentiers pour se rendre directement au site. On charge pas un cent au Grand Prix pour ça. On le fait à titre de bon partenaire. »

Des membres du club de motoneige Les Pionniers de Valcourt dansent lors de la soirée du 19 novembre dernier.
Un aperçu de la soirée dansante du club Les Pionniers tenue le 19 novembre au Centre communautaire de Valcourt. Crédit photo : Guillaume Cayer-Richard / GPSV

Un fort engouement hors Québec

Si cette implication au niveau local est somme toute nouvelle, le rayonnement du Grand Prix Ski-Doo à l’étranger a de quoi surprendre. « Je suis allé passer une semaine au Manitoba dans le même genre d’événement que nous », raconte le directeur général du GPSV. La délégation valcourtoise y a été reçue comme un roi. « Là-bas, la télé m’attendait. […] Pour eux, Valcourt, c’est comme le Daytona de la course. »

« Le Grand Prix, on pense que c’est juste Valcourt », note Marie-Claude Laverdière, coordonnatrice événementielle du GPSV. Mais « la notoriété du Grand Prix à l’extérieur, c’est là qu’on peut la mesurer. »

La 40e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt se tiendra du 11 au 13 février 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...