Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Pierre Breton sera le candidat libéral dans Shefford

« Je vous l’annonce officiellement : je suis votre candidat officiel du Parti libéral dans le comté de Shefford, puis votre prochain député! », a scandé Pierre Breton lors d’une cérémonie qui s’est tenue à l’extérieur du Centre aquatique Desjardins, à Granby, en compagnie d’Élisabeth Brière et Marie-Claude Bibeau, respectivement députées de Sherbrooke et Compton-Stanstead.

Pierre Breton fut député de la circonscription de 2015 à 2019. « Ça m’a démangé dans la dernière année et demie de ne pas être là et de ne pas être impliqué dans l’action. Je sens l’urgence aujourd’hui de m’impliquer dans cette relance post-pandémie, qui est si importante pour notre région et pour tout le Québec. C’est pour ça aujourd’hui que je suis là. »

La tenue de l’événement au Centre aquatique Desjardins n’était pas un hasard puisque sa construction a été entamée durant le mandat de M. Breton. « J’ai envie d’en réaliser plein d’autres projets : des petits, des moyens, des grands. »

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Celui qui est actuellement vice-président aux ressources humaines chez ISE Métal conclut en disant sentir un appui fort de la population. « J’ai hâte de faire avancer les dossiers des Cantons-de-l’Est, qui est la plus belle région du Québec. »

En route vers des élections fédérales

Les élections fédérales d’octobre 2019 avaient rétrogradé le Parti libéral à un gouvernement minoritaire. C’est à ce moment qu’Andréanne Larouche avait remporté la circonscription de Shefford avec 1000 voix d’avance sur Pierre Breton. Il y a deux mois, celle-ci a indiqué vouloir briguer un second mandat.

Du côté du Parti conservateur du Canada, on a annoncé en juillet la candidature dans la circonscription, de Céline Lalancette, une enseignante retraitée.

Les gouvernements minoritaires ont une durée de règne moyen de 18 mois. Cela fait 20 mois que les libéraux de Justin Trudeau sont au pouvoir. Bon nombre d’observateurs s’attendent à ce que le premier ministre procède à une dissolution de la Chambre des communes au cours des prochaines semaines afin qu’une élection se tienne vers le milieu ou la fin du mois de septembre.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...