Le Val-Ouest

Projet de rénovation du Couvent Mont Saint-Patrice à Richmond

Le projet de rénovation du Couvent Mont Saint-Patrice permettra de réaliser des économies d’énergie, de réduire les émissions de carbone, d’utiliser des sources d’énergie renouvelables et d’améliorer l’accessibilité pour tous grâce à l’investissement de plus de 2,3 millions du gouvernement fédéral.

Annoncé par l’honorable Marie-Claude Bibeau, ce projet profitera aux habitants de Richmond en valorisant le patrimoine local tout en favorisant une meilleure qualité de vie grâce à la réduction des coûts énergétiques, à l’amélioration de l’accessibilité et à la préservation de l’environnement, créant ainsi un lieu durable et inclusif pour les générations à venir.

Une économie prospère a besoin d’investissements stratégiques dans les infrastructures vertes pour bâtir un avenir durable pour les Canadiens, avec un accès à de bons emplois, tout en limitant les répercussions sur l’environnement local.

L'Info-Val

Une fois par semaine, nous vous offrons les liens vers nos articles les plus populaires.

Type de rénovations

Le financement pour ce projet servira à diminuer les dépenses d’exploitation et l’impact écologique du bâtiment tout en augmentant son efficacité énergétique. Les rénovations incluront l’installation d’un système de pompe à chaleur pour chauffer le bâtiment, ainsi que le remplacement de portes extérieures et de fenêtres afin de réduire les pertes de chaleur. De plus, le projet comprendra l’installation d’un système de géothermie et plusieurs améliorations afin de rendre le bâtiment plus accessible.

Le Programme pour les Bâtiments communautaires verts et inclusifs (BCVI) vise à améliorer les lieux où les Canadiens travaillent, apprennent, se divertissent, vivent, et se rassemblent, en réduisant la pollution, en réduisant les coûts et en soutenant des milliers de bons emplois.

Des installations communautaires sont inclusives

Au moyen d’améliorations écologiques et autres aux bâtiments communautaires publics existants et de nouvelles constructions dans des collectivités mal desservies, ces investissements aideront à garantir que les installations communautaires sont inclusives, accessibles et ont une longue durée de service, tout en aidant aussi le Canada à atteindre ses objectifs de carboneutralité d’ici 2050.

Faits en bref

  • Le gouvernement fédéral investit 2 399 912 $ dans ce projet dans le cadre du Programme pour les Bâtiments communautaires verts et inclusifs (BCVI);
  • Ces améliorations devraient permettre annuellement une économie de carburant de l’installation d’environ 66,70 % et une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 3,50 tonnes;
  • Le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs (BCVI) a été créé pour appuyer le Plan climatique renforcé du Canada : Un environnement sain et une économie saine. Il soutient le premier pilier du Plan en favorisant la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’accroissement de l’efficacité énergétique, et en contribuant à accroître la résilience aux changements climatiques;
  • Le programme prévoit 1,5 milliard de dollars sur cinq ans pour des travaux de modernisation, de réparation ou d’amélioration favorisant l’environnement et l’accessibilité;
  • Au moins 10 pour cent des fonds sont alloués à des projets destinés aux collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, ce qui comprend les populations autochtones dans les centres urbains;
  • La période de présentation des demandes dans le cadre du programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs est maintenant terminée.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...