Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Québec Compostelle transite par l’Assemblée nationale

 

« Tout le monde a entendu parler du mythique chemin de Compostelle.

Mais combien de Québécois connaissent le Chemin du Québec qui va de Montréal jusqu’au phare du Cap Gaspé, 1200 km de marche plus loin.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Et pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à chaque année à suivre les pas de Pascal Auger de mon comté qui a créé Québec Compostelle pour faire de la promotion du tourisme de randonnée et qui travaille d’arrache-pied, c’est le cas de le dire, pour développer le réseau de sentiers et parfaire les services d’accueil, d’hébergement et de bien-être tout le long du Chemin du Québec.

Pascal est devenu un apôtre et une vedette du monde de la randonnée pédestre, qui fait aussi de plus en plus de sens dans le monde dans lequel on vit, surtout en pensant à la pandémie.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laissez considérer ou rêver à marcher le Chemin du Québec et en vous invitant à commencer par le bout qui passe par chez nous.»

Louis Lemieux

C’est lors d’une “Déclaration de député” au Salon Bleu de l’Assemblée nationale du Québec le 13 avril que le journaliste devenu député de la CAQ, Louis Lemieux a salué le travail de l’organisme communautaire Chemin du Québec et en a profité pour encourager les Québécois à aller y faire une longue marche.

Le Chemin du Québec est le seul chemin de rando-communautaire en Amérique et passe dans une centaine de communautés au Québec, dont la vôtre.

Vous les verrez de plus en plus nombreux à marcher sur les chemins calmes et paisibles de nos communautés. Ils apportent un tourisme nouveau genre; des gens généralement âgés entre 44 et 74 ans, respectueux, matures et éco-responsables, marchant entre 15 et 25 km par jour, de village en village.

Merci au député Louis Lemieux d’avoir partagé la bonne nouvelle à l’Assemble nationale.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...