Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Saint-Denis-de-Brompton dit oui au plus gros chantier de son histoire

C’est par voie de référendum que les 600 résidents des secteurs du Petit Lac Brompton et du Lac Desmarais ont approuvé un vaste chantier d’égout et d’aqueduc sur leur territoire. Le projet nécessitera un règlement d’emprunt de 31,2 M $ pour la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton.

Les associations de résidents des lacs Desmarais et Petit Lac Brompton avaient initié des démarches dès 2008 en vue de raccorder 380 résidences aux réseaux d’égout et d’aqueduc. Encore aujourd’hui, la plupart de ces propriétés possèdent des installations septiques vétustes. De même, le maire Jean-Luc Beauchemin déplore que «  près de 150 résidences puisent leur eau à même les deux lacs ou d’un puits de surface, dont la quantité est insuffisante ou la qualité incertaine. »

« Nous avons été particulièrement touchés en 2013, avec le phénomène des cyanobactéries et avons observé la prolifération des fleurs d’eau dans tout le lac Desmarais », ajoute la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton, qui a pris en charge le projet en 2011. « Depuis, nous avons observé des éclosions de cyanobactéries presque annuellement, de façon périodique et localisée sur les deux lacs. Ce phénomène semble s’amplifier au cours des dernières années à cause du réchauffement climatique. »

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Le règlement 642 autorisant les travaux et l’emprunt de 31 M $ a été adopté par la Municipalité en juillet dernier. Ainsi, une résidence située aux abords d’un des deux lacs concernés peut s’attendre à voir son impôt foncier augmenté de 3000 $ pour les 30 prochaines années.

La réception d’une centaine de signatures en opposition au règlement a soumis le projet à un référendum. Celui-ci s’est tenu dimanche dernier, le 19 septembre. Six-cents électeurs étaient inscrits sur la liste et 82% d’entre eux se sont prévalus de leur de droit de vote, un taux « exceptionnel » aux yeux de la Municipalité.

Les 350 votes en faveur du « oui » feront en sorte que le règlement 642 soit transmis au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour approbation. « Le résultat du vote donne un message clair de la volonté des citoyens à vouloir moderniser les installations sanitaires au meilleur prix possible », mentionne le maire Beauchemin. « Nous allons évidemment poursuivre notre travail de demandes de subventions. »

Le début des travaux est prévu pour 2023 avec une complétion envisagée quelque part en 2024.

Un aperçu de la rive nord du Petit Lac Brompton.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...