Le Val-Ouest

Soulignons la Journée internationale des droits des femmes

En ce 8 mars, soulignons la Journée internationale des droits des femmes.

En 1977, l’Organisation des Nations Unies (ONU) adopte une résolution pour inviter chaque pays de la planète à dédier le jour du 8 mars, à la célébration des droits des femmes et de la paix internationale.

C’est un bon moment pour échanger, réfléchir ensemble sur la vie et les besoins des femmes ; faire le bilan des préoccupations et des batailles à mener ; célébrer les victoires, s’épauler et s’encourager à continuer le travail entrepris. Il s’agit aussi d’une journée propice de reconnaissance envers nos pionnières.

De tous les temps, tous les peuples, toutes les générations et dans tous les domaines : éducation, santé, culture, droits juridiques, sport, politiques, etc., de Marie Rollet en passant par Jeannette Bertrand ou Pauline Marois jusqu’à aujourd’hui il y a eu des femmes d’exception, des militantes, des femmes engagées qui ont contribué à façonner notre histoire.

À Racine

  • Si tu te nommes : Bombardier, Breton, Cloutier, Desmarais, Ferland, Fontaine, Hébert, Jeanson, Lamarche, Lussier, Martin, Métayer, Mongeau, Nadeau, Neider, Pivin, Plouffe, Roberge tu fais assurément partie de la lignée des pionnières.
  • Si tu te prénommes : Agnès, Anne-Marie, Brigitte, Carmen, Carole, Colette, Dolorès, Elise, France, Gervaise, Hélène, Jeanne, Jocelyne, Marguerite, Marie, Marie-Jeanne, Mariette, Micheline, Josée, Julie, Lorraine, Lucille, Lyne, Raymonde, Renelle, Roxane, Thérèse, Sylvie, tu es reconnue par tes pairs comme une bâtisseuse par ton implication communautaire active.
  • Et toi dont on ignore le nom ou le prénom, qui chaque jour reconnaît ta responsabilité face à la vie. Prends position pour exiger le respect et enseigne à tes enfants les notions d’égalité et d’acceptation de l’autre; tu fais aussi partie de cette lignée.

SE RECONNAÎTRE, PARTAGER, FAIRE GRANDIR, toutes ces femmes ont su

Et toi, toi et toi, avec tes talents et tes limites, sois fières d’être femmes ; active-toi pour maintenir les acquis, bâtir une société plus juste et égalitaire. Il y a tant à faire pour le droit de vivre libre de toutes violences ou discriminations, droit à l’équité salariale et aux conditions de travail. Ça gronde partout : crise du logement, crise climatique, remise en doute de nos systèmes (santé, éducation) et de nos services publics. Tout s’accélère, les mentalités évoluent pour s’adapter aux nouvelles réalités.

SOYONS SOLIDAIRES, GARDONS L’AUDACE ET LA DÉTERMINATION

Pour activer la flamme, garder la motivation et le dynamisme, tu peux te joindre à l’AFEAS de Racine. Organisme vivant qui prône l’autonomie, le bien-être, la liberté, l’égalité, la justice et la défense des droits de tous.

À lire aussi :

Un avis au sujet de « Soulignons la Journée internationale des droits des femmes »

  1. Très beau texte, bien écrit et bien réfléchi.
    Continuons à célébrer cette grande journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...