Le Val-Ouest

Un nouveau préventionniste à Valcourt

Après avoir compté sur Claude Lemire en tant que préventionniste durant 15 ans, la Régie intermunicipale de protection contre l’incendie de Valcourt a confié ce poste à Martin Riel.

M. Riel, qui est en place depuis un mois, cumule plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la sécurité incendie, que ce soit à titre de pompier ou de préventionniste.

« J’ai travaillé sur la Rive-Sud de Montréal et en Montérégie. Nous couvrons six municipalités, ce qui représente une grande superficie et principalement à caractère rural. C’est donc très différent de mes expériences précédentes. Mais jusqu’à maintenant, je suis très bien accueilli et tout se déroule à merveille », confie-t-il.

Martin Riel aborde ce nouveau défi professionnel comme une opportunité d’être au service de la population.

« Une bonne relation avec les citoyens est essentielle. Notre mandat en prévention est de réduire les risques d’incendie afin d’en minimiser la récurrence, de diminuer les pertes matérielles et de sauver des vies. Quand tout le monde y met du sien, on est tous gagnants », affirme-t-il.

Le nouveau préventionniste aura comme principales tâches de promouvoir la sécurité incendie, mettre sur pied des visites résidentielles dans le cadre du programme de vérification des avertisseurs de fumée ainsi que des visites commerciales, industrielles, institutionnelles et agricoles.

M. Riel devra également appliquer les règlementations municipales en matière de prévention contre l’incendie.

« Mon approche est collaborative. Je souhaite ainsi m’assurer que les bâtiments du territoire soient sécuritaires. Je suis d’ailleurs agréablement surpris de constater que plusieurs citoyens nous contactent eux-mêmes, ce qui facilite notre travail », mentionne-t-il.

Martin Riel fait valoir que la Régie intermunicipale a acquis l’an dernier une nouvelle autopompe, au coût d’environ 900 000 $.

« Et nous avons une équipe très compétente, formée d’environ 35 pompiers. Je suis heureux d’avoir parmi eux M. Lemire, qui continuera à faire profiter la région de son expérience et de ses connaissances », conclut-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...