Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

Un citoyen de Bonsecours, M. Roland Olivier, honoré de la Médaille de l’Assemblée nationale

Le député d’Orford, M. Gilles Bélanger a remis le 23 août dernier, une médaille de l’Assemblée nationale à M. Roland Olivier pour sa contribution à la vie économique, culturelle et politique du Québec. Sur la photo, M. Olivier (au centre) est accompagné d’un ami, M. René Doucet (à droite) et de M. Bélanger (à gauche).

D’origine française, l’homme d’affaires a adopté le Québec en 1953 où il s’est installé alors qu’il n’avait que 26 ans. Créateurs d’entreprises et de nombreux emplois, son parcours est exceptionnel.

De la fondation de l’entreprise Cegelec Canada en 1963 jusqu’à sa retraite comme délégué général d’Alcatel-Alsthom pour le Canada en 1992, il a été un visionnaire et un homme d’action. Sa collaboration avec Hydro-Québec aura permis à notre réseau d’hydroélectricité de franchir des étapes déterminantes en matière de distribution d’électricité.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Aussi, dans les coulisses de la Révolution tranquille, M. Olivier a contribué à solidifier les ponts entre la France et le Québec. Jouant de ses bonnes relations politiques, il a eu le flair d’initier une rencontre entre le ministre québécois de la Culture, M. Georges-Émile Lapalme et son homologue français, M. André Malraux. Une réunion marquante qui a mené rapidement à la fondation de la Maison du Québec à Paris en 1961. Il en découla par la suite de multiples collaborations entre la France et le Québec qui se poursuivent toujours aujourd’hui dans d’innombrables secteurs d’activités.

« C’est avec un immense plaisir et beaucoup d’admiration que je remets cette médaille à M. Olivier dont le parcours est une inspiration pour tout entrepreneur. Son amour du Québec, ses liens avec son pays d’origine et son énergie sans borne ont fait de lui un ambassadeur des deux côtés de l’Atlantique. Ce citoyen de Bonsecours a toujours l’esprit aussi vif à 94 ans! Sa contribution au développement économique, culturel et politique du Québec mérite d’être soulignée et honorée. » soulignait Gilles Bélanger, député d’Orford et adjoint parlementaire du premier ministre (volet Internet haute vitesse)

Faits saillants :
1927- Naissance de Roland Olivier le 3 juin à Oiron dans le département des Deux sèvres, Nouvelle Aquitaine, France.
1953- Arrivée au Québec de M. Roland Olivier à l’âge de 26 ans. Il s’installe à Montréal avec sa famille.
1960- Rencontre, initiée par M. Olivier, entre le ministre de la Culture au Québec, M. GeorgesÉmile Lapalme et son homologue français, M. André Malraux.
1961- Inauguration de la Maison du Québec à Paris, le 5 octobre.
1962- M. Olivier met en oeuvre le jumelage entre la province de Québec et la ville de Bordeaux en France.
1963- Nationalisation de l’électricité au Québec. Avec l’appui de la CGE France, M. Olivier crée la société Cegelec Canada.
1964- Construction de l’usine Cegelec à Laprairie pour produire des isolateurs, disjoncteurs et sectionnaires pour des lignes de haute tension.
1965- Hydro-Québec inaugure la première ligne de transmission d’électricité de 735 KV grâce à la technologie fournie par Cegelec.
1971- M. Olivier est nommé président directeur général de Cegelec Entreprise.
1975- Il est nommé délégué général du Groupe CGE Canada.
1980- Il quitte la présidence de Cegelec, mais demeure président du conseil d’administration et devient le président directeur général d’Alsthom International.
1992- M. Olivier prend sa retraite comme délégué général d’Alcatel-Alsthom où il a dirigé l’ensemble des activités des différentes filiales de l’entreprise pour le Canada.

Reconnaissance en France :
1965- Décoré à titre de Chevalier de l’Ordre du mérite.
1978- Décoré à titre de Chevalier de la Légion d’honneur.
1992- Décoré à titre d’Officier de la Légion d’honneur.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...