Le Val-Ouest

Le Centre d’action bénévole Valcourt et Région adopte des mesures face à la Pandémie

Questions
Dès le dimanche 15 mars, nous avons appliqué des mesures afin de faire face à la pandémie. Nous avons été dans l’obligation de suspendre plusieurs de nos services. Vous comprendrez que nous ne l’avons pas fait de gaieté de cœur. Comment protéger tout notre monde : employés, bénévoles, bénéficiaires, familles, enfants et personnes âgées. Voilà la question qui nous a guidés.
Et pour bien faire les choses, nous avions à répondre à d’autres questions : Quels sont les services dont les personnes qui gravitent autour du Centre ne peuvent pas se passer? Est-il possible de les assumer et si oui comment?

Mesures d’urgence
Les services jugés essentiels aux bénéficiaires que nous desservons sont vite sortis du lot. Ce sont surtout ceux liés à la nourriture des personnes démunies tels que la popote roulante et le dépannage alimentaire. Nous continuerons de maintenir ces deux services tandis que le Centre sera fermé. De plus, nous maintenons le lien téléphonique avec toute personne qui communiquera avec nous en faisant le 450-532-2255. Soyez assurés que nous accorderons un suivi rigoureux à tous les messages de notre boîte vocale.

Popote roulante
C’est un service de repas chaud et équilibrés, livrés à domicile par une personne bénévole, une fois par jour. Il est possible de le recevoir du lundi au vendredi ou moins de 5 jours. Le coût est de 5,75$ pour un repas comprenant une soupe, un plat principal et un dessert. Pour être éligible, les critères suivants s’appliquent : les bénéficiaires doivent être âgés d’au moins 65 ans ou être en perte d’autonomie ou en convalescence.

Dépannage alimentaire
Une aide alimentaire ponctuelle et gratuite qui s’adresse à des personnes ou familles pour leur permettre de faire face au manque de nourriture. Pour être éligible, il faut fournir des preuves de l’état de situation financière. Le service est accessible sur rendez-vous, les lundis et jeudis, de 13 h à 16 h, aux personnes ayant prouvés leur éligibilité.

Directives de nos dirigeants
Il faut dire que les points de presse tenus par le premier ministre Legault, appuyé par Mmes Marguerite Blais (Ministre des aînés), Danielle McCann (Ministre de la Santé et Affaires sociales) et Dr Horacio Arruda (Directeur national de santé publique) nous donnent les lignes directrices à suivre, autant du point de vue des personnes que des groupes d’aide comme le nôtre. Beaucoup d’efforts de communication font partie de leur message afin de comprendre le but visé: celui de briser la propagation du virus tout en évitant un pic trop élevé de cas hospitalisés c’est-à-dire viser à répartir dans le temps la frappe du coronavirus ou COVID-19 sur notre population.

Services suspendus
Bien que d’autres services offerts par le Centre soient importants, ceux-ci seront malheureusement suspendus. C’est le cas de l’accompagnement-transport pour les personnes de notre communauté qui ont des rendez-vous dans les services de santé. Or, le système de santé tente de reporter les rendez-vous qu’il juge non urgents. De plus, nos bénévoles pourraient difficilement pénétrer dans les hôpitaux pour accompagner nos bénéficiaires. Parmi les services non urgents offerts par le Centre, il y a aussi les cuisines collectives et les cliniques d’impôt qui sont aussi suspendus. En ce qui a trait à l’impôt, les deux niveaux de gouvernement viennent de reporter les dates limites afin de produire les déclarations de même que les dates limites de paiement, s’il y a lieu. Il faudra donc se tenir au courant.

Personnellement, j’ai eu à mettre la main à la pâte dimanche dernier pour assurer un suivi téléphonique avec des collègues, afin d’éviter que des personnes convoquées au Centre d’action bénévole se retrouvent devant une porte fermée. Nous avons rencontré très peu d’opposition; les gens comprennent aisément les raisons qui nous poussent à de telles décisions.

C’est l’élan de solidarité et de compréhension que nous attendons de la part de tous.

Raymonde Carbonneau, présidente
Centre d’action bénévole Valcourt et Région

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...

Offre d’emploi
  • INTERVENANT(E) SOCIAL(E) – OMH Val-Saint-François

     INTERVENANT(E) SOCIAL(E) NATURE DE L’EMPLOI : Sous l’autorité de la direction générale, les principales attributions de l’intervenant(e) social(e) consistent à effectuer diverses interventions individuelles ou de groupe visant à soutenir les locataires dans la résolution de problèmes et dans l’amélioration de leur milieu de vie. La personne devra effectuer du dépistage, de l’accompagnement et de
    Le Val-Ouest
  • Ouvrier principal aux travaux publics – Municipalité Canton de Valcourt

    OUVRIER PRINCIPAL AUX TRAVAUX PUBLICS Poste à temps plein; entrée en poste immédiate Sous la supervision du directeur des Travaux publics du Canton de Valcourt, le ou la titulaire du poste : – réalise tout genre de travaux manuels et utilise divers équipements, outils et matériaux; – réalise des travaux d’entretien et de réparation (réseau
    Le Val-Ouest
  • Inspecteur/Inspectrice des travaux publics – Racine

    Sous la responsabilité de la directrice générale, l’inspecteur/inspectrice des travaux publics effectue les diverses tâches suivantes : Principales responsabilités (résumé) Planifier, superviser, coordonner, entretenir et réparer la voie publique, les espaces publics, trottoirs, ponts, ponceaux ou autres travaux publics en vue d’assurer le fonctionnement efficace de la Municipalité; Effectuer diverses inspections pour la Municipalité; Entretenir
    Le Val-Ouest