Le Val-Ouest

Votre média hyper local gratuit
Région de Valcourt

TOUT PRÈS, TOUT FRAIS – Le Sureau de la D’HAM

Le Sureau de la D’HAM

Le Sureau de la D’HAM, c’est d’abord une belle terre familiale que sa propriétaire a transformée, il y a quelques années, en production de sureau. Depuis, 3000 plants y sont cultivés sans herbicide, pesticide, fongicide et engrais chimique.

Aujourd’hui, le Sureau de la D’HAM offre une gamme de produits de qualité à base de fruits et de fleurs de sureau. Les vertus du sureau sont intéressantes : son fruit est une source d’antioxydants et de vitamines et la fleur présente des propriétés médicinales : anti-inflammatoire, diurétique et anti- allergique.

Soyez toujours à l'affût de l'information régionale

Inscrivez-vous à l'infolettre

Grâce à l’achat local, l’entreprise s’est agrandie et développée au cours des années, créant de nouveaux emplois et contribuant ainsi à l’économie de la région. Un bel exemple de réussite et d’implication sociale.

Pourquoi acheter local?

Pour l’économie d’une région.

Acheter local permet de créer des emplois, ce qui a un impact significatif sur l’économie d’une région. Par exemple, un employé d’une petite entreprise, qui habite généralement près de son lieu de travail, fait ses achats chez d’autres entreprises locales, créant ainsi une chaîne dynamique d’achat. Non seulement il contribue à faire vivre un commerce, un commerçant, mais aussi un artisan de chez nous.

Ces personnes iront aussi, avec leur argent, s’approvisionner en légumes, en viande ou en produits des environs. L’économie locale est alors stimulée et les entreprises prospèrent. C’est ainsi que les petites villes et les villages se développent et attirent d’autres entreprises. La région devient vivante où il fait bon vivre et travailler.

Ce projet a été financé par l’entremise du Programme Proximité, mis en œuvre en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, selon une entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Une nouvelle, un événement à faire paraître?

Ayez le réflexe VAL-OUEST

Lire aussi...